La militante suédoise va manifester à Glasgow avec 100 000 jeunes pour dénoncer l’inertie des dirigeants de la planète face au changement climatique. L'activiste écologiste « attire toujours autant les regards », admet Le Parisien « l’effet Greta opère toujours ». Greta Thunberg sera, à n’en pas douter « la star de la manifestation de ce vendredi dans les rues de Glasgow, prédit ce journal. Elle participera aussi à un autre rassemblement prévu (demain) dans la métropole écossaise et relayé partout dans le monde […]. Objectif de ces deux moments forts du mouvement citoyen : peser sur les responsables des 120 pays réunis à la conférence climat. »

Pas de quoi convaincre les Français, qui croient majoritairement en l’avenir du nucléaire dans la production d’électricité. Selon un sondage Elabe pour le journal Les Échos, l’Institut Montaigne et Radio Classique, « six Français sur dix » estiment que cette production en France « doit inclure l’atome », et 52% des Français pensent que la France devrait « tout à la fois » développer énergie nucléaire et énergies renouvelables, souligne le quotidien économique. 

Le Figaro n’écrit pas autre chose. Dénonçant le « battage médiatique » de Glasgow et accusant les écologistes de vouloir nous faire prendre « des vessies pour des lanternes », ce quotidien invite la conférence de Glasgow à regarder l’atome « droit dans les yeux » !
La justice française enquête sur un présumé projet de libération d’un des fils de Kadhafi
Nouvel acte de procédure dans l’affaire du présumé financement par la Libye de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007. La justice enquête à présent sur un présumé projet de libération d’un des fils de Kadhafi. 

Le 14 septembre 2021, le Parquet national financier a étendu son instruction du volet Takieddine de cette affaire aux nouveaux délits de « corruption, passive et active, de personnel judiciaire d’un État étranger », révèle Mediapart.

Étant rappelé que cette affaire de financement présumé repose sur la thèse selon laquelle l’ex-guide libyen Mouammar Kadhafi aurait financé la victorieuse campagne électorale de Nicolas Sarkozy lors de l’élection présidentielle de 2007 en France, ce journal en ligne fait état de nouveaux éléments de l’enquête pouvant établir que « plusieurs personnes déjà mises en cause dans l’affaire Takieddine » sont « suspectées d’avoir pris part à un projet fou : faire sortir de prison Hannibal Kadhafi (…) moyennant le paiement de magistrats au Liban, où il est incarcéré (dans le but d’obtenir de ce fils de l’ancien dictateur libyen) des déclarations d’innocence au profit de Nicolas Sarkozy », énonce Mediapart.

Étant également rappelée la publication il y a un an par l’hebdomadaire Paris Match de déclarations de l’homme d’affaires Ziad Takieddine tendant à dédouaner Nicolas Sarkozy dans l’affaire de ce présumé financement libyen de sa campagne de 2007 – volet dans lequel la gérante de l’agence de paparazzis Mimi Marchand a été mise en examen des chefs de « subornation de témoin » et « associations de malfaiteurs » – Mediapart publie la transcription d’une conversation téléphonique entre Brigitte Macron et cette même Mimi Marchand après la sortie de prison de cette dernière. Conversation datant du 29 juillet 2021, et durant laquelle la première dame de France, « tout en multipliant les critiques contre la justice, (…) a aussi proposé à Mimi Marchand de prendre attache avec son chef de la sécurité », affirme Mediapart.
Le retour d'ABBA 
On termine en chansons, avec le nouvel album d’ABBA, qui sort ce jeudi (ce groupe suédois était au sommet de sa gloire il y a… un demi-siècle). C’est un retour « unique dans l’histoire de la musique », s’enthousiasme Le Parisien. « On a tous en nous quelque chose d’Abba, estime Le Parisien, Abba, c’est nous. Oui, nous, Français (…) Abba nous aura fait chanter toute notre vie. »