À l’occasion du centenaire de la naissance de Boris Vian, le 10 mars 1920, on vous emmène dans les rues de la capitale et ses environs, sur les traces d’une des plus singulières et étincelantes figures de l’après-guerre en France.

Libre penseur à l’humour grinçant et un brin désenchanté, l’écrivain, chanteur, auteur et musicien Boris Vian aura traversé Paris à la vitesse de la lumière et marqué de son génie créatif et poétique le 20ème siècle.

Encore aujourd’hui, ses écrits « L’écume des jours » ou « l’Arrache cœur » comme ses chansons « Le déserteur », « J’suis snob » ou « La java des bombes atomiques » frappent par leur modernité et leur ingéniosité.

Suivez-nous en voyage, sur un air de be-bop, dans le Paris de Bison Ravi ! De Saint-Germain-des-Prés à Ville d’Avray où il a grandi, en passant par son antre de la Cité Véron dans le XVIIIème arrondissement, en compagnie de ceux qui l’ont connu, l’ont aimé et l’aiment encore.

Un reportage de Céline Develay-Mazurelle.

 

► Liens utiles :- Le site du Centenaire de la naissance de Boris Vian

► À lire :- « Boris Vian présenté par Mathias Malzieu », un coffret collector pour célébrer le centenaire de la naissance de Boris Vian est disponible au Livre de Poche.- « Boris Vian » de Claire Julliard. Éditions Folio Biographies.- « Boris Vian, le swing et le verbe », de Nicole Bertolt, Francois Roulmann et Marc Lapprand. Éditions Textuel.- « Boris Vian -Si j'étais pohéteû- », de Marc Lapprand et François Roulmann. Éditions Découvertes Gallimard.