À 16 ans à peine, depuis son Togo natal, Tété-Michel Kpomassie se lance, en 1957, dans un voyage qui à jamais, va changer le cours de son existence. Au bout du voyage : le Groenland, une destination qui l’a tant fait rêver et qu’il a cherché à rejoindre pendant près de 8 ans lancé sur les routes, direction le Grand Nord. Il a alors 24 ans.

Mais une fois débarqué à la pointe sud de cette immense île de glace, c’est là que commence le vrai voyage pour lui, à la rencontre des communautés inuites qui n’avaient jamais jusque-là vu d’Africains et qui peuplent avec génie, depuis des millénaires, ces contrées arctiques rudes et froides.

Après deux ans d’immersion totale, coupé de sa culture, après avoir goûté à la nuit polaire et à la graisse de phoque, Tété-Michel Kpomassie rentre parmi les siens. Très vite, il deviendra un ambassadeur de l’Arctique en Afrique et publiera en 1980 son unique et désormais mythique récit de voyage : L’Africain du Groenland.

Ce texte, sensible et universel à bien des égards, a été réédité en France en 2015 et se trouve être traduit dans plus de 8 langues. Il va même prochainement rejoindre les manuels scolaires groenlandais, grande fierté pour son auteur ! Car ce texte n’a pas pris une ride, tant il est le simple mais puissant témoignage d’un homme en mouvement parti à la rencontre des autres. Ce qui fait du bien, tant les pôles, Arctique comme Antarctique, ont souvent été perçus comme des terres de records, où l'on arrive souvent en explorateur et où l'on se doit d'être le premier de quelque chose.

Avec Tété-Michel, point de posture d’aventurier conquérant, juste une grande et noble humanité qui souffle partout, entre les lignes de son ouvrage.

Rencontre avec un écrivain-voyageur africain solaire de bientôt 80 ans, jamais tout à fait parti du Groenland.

Bibliographie :

  • L’Africain du Groenland. Tété-Michel Kpomassie. Éditions Arthaud Poche. 2015. (Réédition préfacée par Jean Malaurie)