Il y a les grands espaces américains, les plaines de l’Ouest sauvage, des chercheurs d’or et des trappeurs, des pionniers cherchant à s’établir en Oregon. Et puis une petite fille qui veut échapper à sa condition. 

Cette petite fille, c’est Martha Jane Cannary, que l’on connaîtra plus tard sous le surnom de Calamity Jane, rare personnage féminin de l’Ouest américain, sachant manier le fusil et tenant tête aux hommes quand il s’agit de tâter de la bouteille.

Voilà pour la légende. Mais, le film à l’honneur cette semaine dans Tous les cinémas du monde s’intéresse plus aux origines du mythe, et invente une enfance à Martha Jane Cannary c’est Calamity, un magnifique film d’animation, qui a remporté le Grand prix au Festival d’Annecy en juin 2020, nous recevons son réalisateur Rémi Chayé qui a accepté de nous en commenter les premières minutes.

Bande annonce de Calamity.

À l’affiche également de notre cinéma cette semaine : City Hall, le dernier film en date du grand documentariste américain Fred Wiseman qui filme le meilleur de la démocratie américaine, en montrant le fonctionnement de l'Hôtel de Ville de Boston.

Nous parlons aussi de Yalda, la nuit du pardon, un film iranien de Massoud Bakchi, qui filme le face-à-face entre une femme, condamnée à mort pour le meurtre accidentel de son époux, et sa belle-fille qui a le pouvoir de la grâcier.Et Le dernier prisonnier, un film albanais qui a conquis les festivals et les Balkans.