Cette semaine, nous recevons dans Tous les cinémas du Monde un homme qui nous a fait voyager de l’Algérie au Sénégal, de Bâton Rouge, en Floride, à Londres en passant par Istanbul, un cinéaste qui brasse les cultures et les langues, et  a abordé tous les genres: film noir, polar, comédie ou mélodrame, avec un goût de l’hybridation et du métissage qui ne lui a jamais fait défaut.

Rachid Bouchareb a accepté cette année d’être le parrain de la Fabrique des cinémas du monde, organisée par l’Institut francais. C'est dans ce cadre que nous le recevons dans cette émission, où il raconte son parcours, de son enfance, dans la France des années 1950 à l’aventure exceptionnelle d’Indigènes.