Explosions, courses-poursuites, muscles et testostérone à en revendre… L’action a toujours été une des formes majeures du cinéma américain, à commencer par le premier d’entre eux, «L’Attaque du grand train» (The Great Train Robbery), premier western américain, sorti en 1903.

Mais c’est dans les années 1980 que le cinéma d’action devient un genre en soi, avec ses acteurs fétiches, Arnold Schwarzenegger et Sylvester Stallone.

S’intéresser au film d’action, c’est se pencher sur une décennie mal connue, longtemps méprisée, du cinéma américain, sans doute restée dans l’ombre des flamboyantes années 1970, une décennie de blockbusters à la bande son bruyante et à la vision du monde simpliste, à l’image de l’idéologie reaganienne.

Dans cette émission, on parlera culte du muscle et de la violence, individualisme forcené, loi du Talion.

Avec trois spécialistes, historiens, professeurs et critiques de cinéma :- Frédéric Gimello Mesplomb, coordinateur de l’essai collectif «Le cinéma des années Reagan» (Éditions du Nouveau Monde)- Michel Cieutat- Jérôme Momcilovic.