La crise du Covid-19 met en lumière l'importance de la digitalisation. En effet, le numérique a transformé la manière de communiquer et de collaborer, ce qui facilite le travail à distance et la mise en oeuvre d'une politique « zéro papier ». Cette nouvelle approche du travail permet à certains domaines d'activités de moins souffrir des conséquences du coronavirus. C'est notamment le cas du cabinet Orbiss aux États-Unis. Fondé par des expatriés français, ce cabinet d'expertise comptable basé à New York, Atlanta et Washington DC, accompagne les groupes français qui souhaitent créer des filiales sur le territoire américain. Expatriée à New York depuis plus de 7 ans, Laurence Ruiz, co-fondatrice d'Orbiss, explique ce que la pandémie a changé dans leurs activités.