L'Égypte a été le premier pays africain à être touché par le Covid-19. Aujourd'hui, alors que la plupart des États sont en phase de déconfinement, les autorités du Caire resserrent les boulons. Il est vrai que la situation sanitaire ici impose des mesures plus strictes.

À ce jour, les 17 hôpitaux d'isolement sont arrivés à saturation. Les personnels soignants paient aussi un très lourd tribut, avec près de 15% des contaminations. En effet, plus de 350 médecins égyptiens ont été infectés et 19 sont morts de cette pandémie. Comment les expatriés vivent-ils la situation ? Les explications de Régine Prato, élue de l'Assemblée des Français de l'étranger et conseillère consulaire au Caire depuis plus de dix ans.