Winshluss signe avec son humour noir fataliste et son coup de crayon inégalable, une bande dessinée post-apocalyptique qui questionne notre rapport à notre planète, à nos névroses et à la violence.

Sous son vrai nom, on le connaît comme réalisateur de deux longs-métrages avec Marjane Satrapi, « Persépolis » et « Poulet aux Prunes », et en solo l’année dernière avec un film d’horreur « Hunted ». Mais, Vincent Paronnaud est aussi auteur de bandes dessinées sous le nom de Winshluss. En 2016, son conte pour enfants intitulé « Dans la forêt sombre et mystérieuse » avait été couronné Pépite d’Or du Meilleur livre jeunesse au prestigieux Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil, près de Paris.

Mais, l’album qu’il vient nous présenter aujourd’hui est d’un tout autre genre : un récit post-apocalyptique qui interroge notre rapport à la planète, au traumatisme, à nos névroses aussi et surtout à la violence. L'album « J’ai tué le soleil » est paru aux éditions Gallimard Bande dessinée.

Chronique musique d’Alain Pilot. Il a rencontré Rallye pour leur album « L’Âge d’or » sorti chez Pias. Ils seront en concert le 17 juillet 2021 à la ZUT (Zone d’Urgence Temporaire Artistique) de La Villette à Paris.