Divine, vie(s) de Sarah Bernhardt, du scénariste Eddy Simon et de l'illustratrice Marie Avril vient de paraître aux éditions Futuropolis. Une biographie romancée et en bande dessinée de la célèbre tragédienne à la « voix d'or », Sarah Bernhardt.

C’est un personnage fabuleux qui est devenu une légende en France et dans le monde entier. Une grande dame du théâtre et de la tragédie, dont l’incroyable aura s’étend jusqu’à nous depuis plus d’un siècle. La voix d’or, la divine, l’impératrice du théâtre, les plus grands ont salué le talent de celle que l’on peut considérer comme la première star internationale, puisqu’elle a triomphé sur les cinq continents. C’est d’ailleurs pour elle que Jean Cocteau inventa l’expression « monstre sacré ». Insoumise, fantasque, aventurière, fantasque, inspiratrice, excessive, féministe, flamboyante, excessive, libre, entêtée, indomptable, ambitieuse, impulsive, généreuse, égoïste, orgueilleuse, entière, courageuse… Impossible de citer tous les qualificatifs qui viennent à l’esprit lorsqu’on se plonge dans la vie de Sarah Bernhardt, telle que nous racontent Marie Avril et Eddy Simon dans un superbe album de bande dessinée : « Divine, vie(s) de Sarah Bernhardt », publié chez Futuropolis.