Le centre hospitalier Mignot de Versailles a été victime d'une cyberattaque avec demande de rançon, samedi 3 décembre. Le plan blanc a été déclenché. L'établissement tourne au ralenti désormais.