Plébiscité au moment du confinement, le télétravail n’en pose pas moins des questions de viabilité, tant pour les salariés que pour les entreprises, et de rapport au travail en lui-même. Affecte-t-il le contrôle exercé par l’employeur sur l’employé? Entre management intrusif et désir d’autonomie, la période révèle-t-elle une atomisation du travail?