Dans cette salle se trouvaient les gardes du corps de François-Joseph, chargés de surveiller l’accès aux appartements de l’empereur. À votre droite, vous pouvez voir un poêle en faïence, qui comme tous les autres du château, était chargé à partir d’un couloir aménagé derrière les salles, pour éviter de salir et ne pas déranger la famille impériale. À l’origine, les poêles étaient alimentés au bois, mais dès le XIXe siècle, le château fut doté d’un chauffage a air chaud qui n’est cependant plus en service depuis 1992.


www.schoenbrunn.at | Download Tour-Guide (PDF)
© by Schloß Schönbrunn Kultur- und Betriebsges.m.b.H.