Cette pièce, ainsi que le salon attenant a été occupée au XIXe siècle par le père de François-Joseph, l’archiduc François-Charles. Les tableaux nous ramènent une nouvelle fois à l’époque de Marie-Thérèse. Sur le mur de droite est accroché le célèbre portrait familial peint par Martin von Meytens. Il nous montre François de Lorraine et Marie-Thérèse entourés de leurs nombreux enfants. Le couple impérial a donné naissance à 16 enfants (onze filles et cinq garçons) dont onze ont atteint l’âge adulte. Deux enfants qui allaient naître plus tard et trois enfants déjà décédés ne figurent donc pas sur ce tableau de famille. Une des tâches essentielles d’une famille régnante était de mettre au monde le plus possible d’héritiers afin d’assurer la poursuite de la dynastie. En face du tableau de famille se trouvent les portraits de deux femmes qui ont joué un rôle important dans la vie de Marie-Thérèse. À droite du miroir, sa mère Élisabeth-Christine, à gauche la comtesse Fuchs, d’abord préceptrice, puis amie intime de l’impératrice. En signe d’attachement, Marie-Thérèse la fit ensevelir dans la crypte des Capucins. La comtesse Fuchs fut la seule personne n’appartenant pas à la maison des Habsbourg à avoir obtenu ce privilege.


www.schoenbrunn.at | Download Tour-Guide (PDF)
© by Schloß Schönbrunn Kultur- und Betriebsges.m.b.H.