Il y a trois ans, nous recevions la médiéviste Pauline Guéna qui, avec un groupe d’amis, s’était penché dans un livre sur l’actualité du Moyen Âge. L’idée était pour ce groupe de faire entendre "la résonnance résolument actuelle de l’époque et de mettre en perspective les débats qui agitent notre société". Nous vous proposons aujourd’hui de faire le même exercice mais avec l’antiquité. A l’heure où des universitaires américains qui enseignent eux-mêmes l’histoire ancienne, mènent une croisade pour limiter l’enseignement de l’héritage gréco-romain, nous allons voir que l’histoire antique n’est absolument pas une histoire à ranger aux oubliettes. À travers des exemples riches en anecdotes, curiosités et révélations, François Lefèvre fait revivre d’une plume alerte le monde antique et nous invite à réfléchir sur le nôtre, tant il est vrai que le passé, fût-il aussi reculé, éclaire le présent. Avant d'aborder le contenu des chapitres et les nombreux exemples des permanences de l'histoire antique, François Léfèvre répond aux questions de Christophe Dickès.

L'invité: Ancien élève de l’École normale supérieure, agrégé de Lettres classiques et ancien membre de l’École française d’Athènes, François Lefèvre est Professeur d’histoire grecque à Sorbonne Université. Il est l’auteur d’une Histoire du Monde grec antique traduite dans plusieurs langues et vendue à des milliers d’exemplaires chaque année depuis sa parution. Il est dernièrement l'auteur de Histoire antique, histoire ancienne? (Passés / Composés, 272 pages, 19€).