durée : 00:53:52 - Sur les épaules de Darwin - par : Jean-Claude Ameisen - Tant d'autres avant nous ont marché sur le sol où nous marchons aujourd'hui, ont chanté, ont dansé, ont rêvé, ont parlé, n'ont cessé de puiser dans les mots le mystère de dire le monde et de se dire "je peux me consumer de tout l'enfer du monde, jamais je ne perdrai cet émerveillement du langage" (Aragon)