En 2013, les migrants internationaux ont envoyé 413 milliards de dollars chez eux, à leurs familles - soit trois fois plus que le total de l'aide étrangère globale (environ 135 milliards de dollars). Cet argent, connu sous le nom de versements, change la vie de ceux qui le reçoivent et joue un rôle considérable dans l'économie de nombreux pays. L'économiste Dilip Ratha raconte la promesse de ces dollars « emballés avec amour » et analyse la manière dont ils sont régis par des règles et des pratiques qui les étouffent.