En incorporant art et créativité aux soins gériatriques, la gérontologue Anne Basting aide les familles à se reconnecter à ceux qu'ils aiment et sont atteints de démence. Dans cette conférence touchante, elle partage comment poser de « belles questions », des questions qui n'ont pas de bonnes ou de mauvaises réponses, qui entrouvrent un chemin commun de découverte, d'imagination et d'émerveillement. « Si nous pouvons inclure de la créativité dans les soins, les aidants pourront inviter les soignés à produire du sens », affirme Basting. « Et à partir de ce moment-là, les soins, qui sont si souvent associés à la perte, peuvent devenir productifs. »