Aujourd’hui, Arnaud Romain lit le reportage d’Ellen Salvi: