Cette semaine, Parloir rend hommage à Sarah Hegazi, militante queer et marxiste égyptienne, qui s’est suicidée en juin dernier en exil au Canada. Elle avait été incarcérée et torturée par le régime d’Abdel Fattah al-Sissi en 2017 avec Ahmed Alaa pour avoir brandi le drapeau arc-en-ciel lors du concert du groupe libanais Mashrou’Leila au Caire. Avec elle, ce sont en tout 65 personnes qui ont été interpellées.

Sarah Hegazi était une figure de la gauche égyptienne par son engagement dans le Bread & Freedom Party et auprès de la communauté LGBTQI+. Théoricienne de la contre-révolution égyptienne lors du Printemps Arabe en 2011, elle s’était déjà faite licencier pour s’être opposée au régime de Sissi. Après avoir été incarcérée, elle a obtenu le droit d’asile au Canada, où elle s’est suicidée le 14 juin dernier. Ce texte a été originellement écrit en arabe pour le journal égyptien indépendant Mada Masr en septembre 2018.

http://trensistor.fr/fichiers/emissions/2020/09/23/parloir_14.mp3

Tracklist :

  • “Maghawir” (Commandos), de Mashrou’Leila, Tiny Desk concerts chez NPR Music (2016)
  • “Kalaam” (S/he), de Mashrou’Leila, Ibn el-Leil (2015)
  • “Tayf” (Ghost), de Mashrou’Leila, Ibn el-Leil (2015)
  • “Ashabi”, de Mashrou’Leila, Ibn el-Leil (2015)