Un exemple de « dark pattern » par Google.

Lorsque vous créez un compte GoogleAnalytics (qui vise à récupérer des informations sur les utilisateurs de votre site web) vous devez à un moment signer un contrat avec Google.

Voici l’écran proposé :

L’interface est en français. Et si vous cliquez j’accepte, ca roule.

Mais un oeil averti verra que le contrat proposé est celui des Etats Unis et non celui pour l’Europe ou la France.

Malgré le fait que Google soit parfaitement au courant de votre langue et position géographique, il propose par défaut le contrat américain plus laxiste sur la réutilisation des données.

En effet, si vous choisissez le contrat France, le consentement au RGPD devient alors obligatoire….

Ca ne peut pas être un bug. C’est intentionnel et je me demande si, dans le cas où le client ne fait pas attention et prend la version américaine du contrat, il respecte la législation Européenne.

Related Posts:

  • No Related Posts