Avez vous accès à l’Internet non censuré?

kat


t411



  • Cpasbien, autre tracker français culmine à la 39e place d’Alexa en France est accessible à l’adresse http://www.cpasbien.cm

Si vous n’avez pas accès à ces sites web, vous faites l’objet d’une censure. Censure facilement contournable et contournée comme le montre les chiffres de popularité de ces sites. Ceci démontre bien que le blocage des sites web en France, terroristes ou autre, relève du pipeau.

En France, la censure s’applique principalement au niveau des ordinateurs DNS des FAI. Il mentent et vous disent que ces sites n’existent pas ou ne sont pas accessibles. Il suffit d’utiliser d’autres serveurs DNS et le tour est joué. Vous trouverez plein de tutoriels sur Internet pour utiliser ceux de Google ou de FDN. Vous pouvez même installer un logiciel serveur DNS chez vous qui sera relié aux serveurs racine d’Internet en quelques minutes.

Quand à la Hadopi, il faut être borgne pour ne pas voir http://www.zone-telechargement.com/ qui est classé 15eme site le plus visité en France selon Alexa et continue sa progression :

zone-telechargementC’est bizarre, ça me fait penser à la courbe du volume d’envoi des avertissements la HADOPI. Il y aurait-il relation de cause à effet?
Ce site fait même un pied de nez en avertissant ses utilisateurs qu’ils ne téléchargent pas dans l’illégalité (ce qui est vrai et avait été pointé du doigt par les internautes à Albanulle) :

Hadopi ne concerne que les sites de torrents ou emule (p2p), mais pas le téléchargement direct (direct download ou ddl), notre site est du téléchargement direct.
Hadopi n’est pas sur notre site (www.Zone-Telechargement.com), vous n’avez donc aucune crainte à avoir quand vous venez ici.

Mais pendant ce temps, Albanulle a pantouflé chez Orange avec un salaire mirobolant et nous payons à travers nos impôts des vieillards envoyer des lettre recommandées à propos de repérage sur Internet qui n’ont aucune valeur juridique (il faut que l’internaute avoue avoir partagé le fichier) Tout ceci nous coûte 6 millions d’euros par an, sans compter les identification d’adresses IP par les FAI que l’état traîne à payer, et n’a servi à condamner que 32 personnes en 7 ans (amende max 1500€)

Plutôt que d’arrêter cette chose immonde qui ne sert à rien (les artistes sont toujours aussi téléchargés gratuitement où servent d’amuse bouche pour servir la publicité de Youtube), Hollande reconduit ouvertement la Hadopi alors qu’il avait promis qu’il l’abrogerait pour, enfin, proposer quelque chose de plus efficace pour financer les auteurs et conviendrait que la censure n’est pas un outil qui devrait être utilisé dans un état démocratique moderne.

l-avenir-de-la-loi-hadopi

Related Posts:



  • No Related Posts


J'aime !(4)Je n'aime pas !(0)