Le président américain multiplie les blagues sur une potentielle défaite lors de ses meetings. De leur côté, certains sénateurs républicains prennent déjà leurs distances.