13h15 : Madame de Staël , fille des Lumières
Nous sommes le 5 octobre 1810.René Savary, duc de Rovigo, homme de confiance de Napoléon, ministre de la police envoie un courrier à Germaine de Staël, femme de lettres, politiquement très engagée. L'envoi concerne la parution de l'essai intitulé « De l'Allemagne » : « Votre dernier ouvrage n'est point français.
Il m'a paru que l'air de ce pays-ci ne vous convenait point, et nous n'en sommes pas encore réduits à chercher des modèles dans les peuples que vous admirez ... »
L'écrivaine est assignée à résidence dans son château de Coppet, en Suisse.
L'Empereur la fait espionner sans relâche. Dans son livre, madame de Staël écrit : « La bêtise et la sottise diffèrent essentiellement en ceci, que les bêtes se soumettent volontiers à la nature, et que les sots se flattent toujours de dominer la société. »
On peut également y lire : ¿On a raison d'exclure les femmes des affaires publiques et civiles; rien n'est plus opposé à leur vocation naturelle que tout ce qui leur donnerait des rapports de rivalités avec les hommes ... »
Invité : Jean-Claude Idée, auteur et metteur en scène
13h45 : SERIE MON GRAND PÈRE CE HEROS : Maurice Maeterlinck
Maurice Maeterlinck , prix Nobel de littérature en 1911 raconté par Michel Maeterlinck, son petit neveu .
Une séquence réalisée par Christine Massuy et André Remy