13h20 : Les belges et la guerre civile espagnole

« No passaran ! Ils ne passeront pas » clame à la Radio espagnole Dolores Ibarruri. Le 19 juillet 1936, cette femme politique communiste espagnole, que l'on appelle la Pasionaria, exhorte ainsi la population à se dresser contre le général Franco et les siens qui viennent de lancer leur tentative de coup d'Etat en Espagne.

Ce cri « No pasaran ! » devient immédiatement le slogan de la résistance antifasciste pendant la guerre civile espagnole qui oppose le gouvernement républicain du front populaire aux putschistes d'extrême-droite conduits par une junte militaire.

Dès octobre 1936, soit quelques mois après le déclenchement de la guerre civile, de nombreux volontaires de gauche et d'extrême-gauche vont répondre à ce cri en forme d'appel et s'engager aux côtés du gouvernement républicain espagnol, avec la ferme intention de ne pas laisser s'installer le fascisme en Espagne.

Parmi ces idéalistes, il y a des Belges qui vont choisir la lutte armée au sein des Brigades internationales. Il y aura aussi du personnel soignant qui va s'occuper des blessés dans des conditions très difficiles. Sans oublier les nombreuses familles qui accueilleront en Belgique des enfants évacués d'Espagne à la hâte, afin de les protéger des bombardements meurtriers.

Dans une moindre proportion, des Belges choisiront l'autre camp, celui des nationalistes et combattront aux côtés des troupes du général Franco, jusqu'à la victoire en 1939.

C'est l'histoire, l'épopée de ces hommes et de femmes que nous vous racontons aujourd'hui avec Eric Loze et les archives de la Sonuma

14 heures : Monumental : Salt Lake City

Capitale de l'Etat Américain de l'Utah, ville des Jeux Olympiques d'Hiver de 2002, Salt Lake City est surtout connue pour avoir été fondée par les Mormons au 19ème siècle. Pratiqué par plus de 40% de ses habitants aujourd'hui, le mormonisme ou "Eglise de Jésus Christ des Saints du Dernier Jour" est omniprésent dans la ville, à travers ses Temples, chants et propagandistes... Aux côtés d'une forte contre-culture. Car paradoxalement, dans un état majoritairement républicain, Salt Lake City apparaît comme une enclave libérale et démocrate, gouvernée par une femme homosexuelle depuis 2016.
L'invité d'Anne-Laure Garnac , Chrystal Vanel chercheur en sociologie des religions, spécialiste des protestantismes, nous fait découvrir cette ville typiquement américaine et nous éclaire sur l'Histoire, les fondements et la réalité contemporaine du Mormonisme, au delà des rumeurs et préjugés.