13h20 : Les belges et la guerre civile espagnole

« No passaran ! Ils ne passeront pas » clame à la Radio espagnole Dolores Ibarruri. Le 19 juillet 1936, cette femme politique communiste espagnole, que l'on appelle la Pasionaria, exhorte ainsi la population à se dresser contre le général Franco et les siens qui viennent de lancer leur tentative de coup d'Etat en Espagne.

Ce cri « No pasaran ! » devient immédiatement le slogan de la résistance antifasciste pendant la guerre civile espagnole qui oppose le gouvernement républicain du front populaire aux putschistes d'extrême-droite conduits par une junte militaire.

Dès octobre 1936, soit quelques mois après le déclenchement de la guerre civile, de nombreux volontaires de gauche et d'extrême-gauche vont répondre à ce cri en forme d'appel et s'engager aux côtés du gouvernement républicain espagnol, avec la ferme intention de ne pas laisser s'installer le fascisme en Espagne.

Parmi ces idéalistes, il y a des Belges qui vont choisir la lutte armée au sein des Brigades internationales. Il y aura aussi du personnel soignant qui va s'occuper des blessés dans des conditions très difficiles. Sans oublier les nombreuses familles qui accueilleront en Belgique des enfants évacués d'Espagne à la hâte, afin de les protéger des bombardements meurtriers.

Dans une moindre proportion, des Belges choisiront l'autre camp, celui des nationalistes et combattront aux côtés des troupes du général Franco, jusqu'à la victoire en 1939.

C'est l'histoire, l'épopée de ces hommes et de femmes que nous vous racontons aujourd'hui.

14 heures : Sardar Patel en Inde: la Statue la plus haute du monde

En octobre 2018, l'Inde inaugurait la plus haute statue du monde dans l'Etat du Gujarat à L'Ouest du pays. S'élevant à plus de 180 mètres, elle représente Sardar Vallabhbhai Patel, une figure de l'Indépendance de l'Inde et un modèle pour les nationalistes hindous. Pourquoi cette statue érigée à cet endroit? Quel impact a t-elle sur l'environnement et sur la population locale? Et qui est Patel? Quel a été son véritable rôle dans l'Histoire de l'Inde? Comment comprendre qu'il ait été choisi par le Premier ministre indien Narendra Modi et que nous dit ce choix de sa politique intérieure et internationale?
Parlant tout autant du nationalisme hindou historique et actuel, que de la tradition des statues en Inde, ce monument nous est révélé par Raphaël Rousseleau, Professeur en anthropologie sociale à l'Université de Lausanne, spécialiste de l'Inde.