Nous sommes le 10 juillet 1873, à Bruxelles. Il pourrait s’agir d’une banale dispute entre deux pochards. Sauf que cette histoire tragique est celle qui unit deux des plus grands poètes de tous les temps : Paul Verlaine et Arthur Rimbaud. « Ni avec toi ni sans toi ». Vers deux heures de l’après-midi, dans un hôtel, près de la gare du nord , les amants maudits se querellent encore. Arthur veut partir. Paul ferme la porte et tire. Avec un revolver 7mm ; deux fois. Ici commencent les saisons en enfer que va vivre Verlaine ; Des saisons de prison en Belgique. Invité : Bernard Bousmanne, Dr en histoire de la civilisation médiévale et président du Centre internationale de Codicologie. Dirige le Département des Manuscrits de la Bibliothèque royale de Belgique, membre du comité scientifique de la Revue Verlaine. Commissaire de l’expo « Verlaine cellule 252, turbulences poétiques au BAM