Moober

Vis ma Startup fait son grand retour. Et aujourd’hui, Thomas Benzazon grimpe sur l’un des engins de Mober, une startup qui propose des scooters électriques en libre-service dans Paris.

« Rues saturées, parkings encombrés, mais grâce à Mober : Paris libérée ». En proposant un service de scooters en libre-service sans engagement ni abonnement, Mober place l’utilisateur au centre de l’expérience. « On ne paye que si on l’utilise, à hauteur de 19 centimes par minutes, assurance comprise. C’est aussi simple qu’Uber et bien plus pratique qu’un Vélib‘», souligne Jean-Michel Gazagne, cofondateur.

De 150 scooters à 1 500

Avec une dizaine de véhicules déjà à disposition des parisiens, la startup compte bien envahir les rues de la capitale. « On est en plein processus de levée de fonds. D’ici la fin de l’année il y aura 150 deux roues disponibles », indique-t-il dans cette émission. Et lorsque Thomas Benzazon tend sa boule de cristal à l’entrepreneur, il n’hésite pas à évoquer son ambition d’étendre le service dans toute la France et de multiplier le nombre de scooters par dix …

Mober, une startup qui roule.

#Replay : Tu as raté notre précèdent numéro de Vis ma Startup chez Smeeters, le site de rencontre pour ceux qui ont peur de Tinder ? C’est juste ici :

L'article Mober : aussi simple qu’Uber et plus rapide qu’un Vélib’ est accessible sur Widoobiz.