En 2011, j’avais écrit sur la mort de la société qui gérait les serveurs Nabaztag et Carotz (lien sur article) mais aussi j’ai réalisé deux vidéos sur le sujet (Episode 3 de XY Mag et épisode 9 de XY Mag). Mais un peu d’histoire.

La famille

Nabaztag c’est quoi

Nabatag, c’est le premier assistant personnel. Une idée géniale qui arrive trop tôt car le marché n’a pas suivi et l’entreprise n’avait pas les moyens de Amazon ou Google. Le propre d’un objet connecté et de ne vivre que par les serveurs et ceux-ci ont été coupés quand l’entreprise a décidé de jeter l’éponge. Un coup dur pour les 150 000 propriétaires de Nabaztag. La communauté à repris le flambeau comme je l’avais indiqué dans mon article. Pour ma part je ne suis débarrassé de mes 3 Nabastag faute de nouveaux services.

Un projet participatif

D’anciens membres du projet Nabaztag ont décidé de ressortir une carte mère pour le lapin afin de lui permettre une nouvelle vie avec de nouveaux serveurs. Le projet est sur Ulule le site participatif de crowdfounding

Il faut disposer d’un Nabaztag mais on peut aussi en acheter un remis en état avec le kit.

Tout est construit autour d’un Raspberry Pi + la carte propre au Nabztag intégrants les indispensables led de couleurs. Ce système est autonome et permet de fonctionner sans serveur externe.

Le kit se nomme TagTagTag , il remplace l’électronique ancien qui était dans le Lapin. Le projet à une durée limité et n’a pas pour objectif de développer de nouveaux Nabaztag mais de redonner vie à ceux déjà existant. la durée est limitée dans le temps.

Trois possibilités : le kit partiel composé de la carte « TagTagTag » à 70 € (Il faut avoir un Raspberry Pi Zero WH et une carte SD pour le programme en python). Ou le kit complet à 90 €. SI on veut selancer sans Nabaztag, un Nabaztag reconditionné 330 €. Les livraisons sont prévues pour octobre.

Nabaztag nu

Le code est open source ce qui va permettre à la communauté de prendre le relais mais elle est de plus en plus réduite. Cet assistant était vraiment cool avec ses oreille qui pouvaient tourner en fonction des évènements. bien que la passion soit encore là, cette initiative est à encourager car bientôt on parlera des Lapin Nabaztag au passé simple.