Logo
Medium cc13df6a3f2cfcf9e10f4f75f1d6701a6cddad69
Reportages en zones de conflit, discussion à propos du Droit international humanitaire: les podcasts du CICR
Le CICR est une institution indépendante et neutre qui fournit protection et assistance aux victimes de conflits armés et d'autres situations de violence. Tous les 15 jours, retrouvez dans ce podcast de nouveaux enregistrements sonores relatifs aux activités de l'institution. Le CICR tient à partager la découverte de quelques événements actuels aussi bien que passés. Grâce à une opération de sauvegarde, il est à nouveau possible d'écouter des documents longtemps oubliés.
Medium f5e7a9b0bc292cfbffff896bab2da5221d4b86fe
Chimie des processus biologiques - Marc Fontecave
Né le 27 septembre 1956 à Carcassonne – Marié, 3 enfants Directeur du Laboratoire de Chimie des Processus Biologiques, Collège de France (FRE Collège de France-CNRS n° 3488) -- • École Normale Supérieure de l'Enseignement Technique, Cachan (1975-1980) • Agrégation de Sciences Physiques-option Chimie (1978) • Thèse de 3e Cycle-Université Paris VI (1981) • Thèse d'État-Université Paris VI (1984) • Stage post-doctoral- Institut Karolinska, Stockholm (1985-1986) • Assistant agrégé-ENS Ulm (1980-1981) • Attaché de Recherches au CNRS-ENS Ulm (1981-1985) • Chargé de recherche au CNRS-Université René descartes (Paris V) (1985-1988) • Professeur à l'Université Joseph Fourier (1988-2008) • Membre Junior de l'Institut Universitaire de France (1991-1996) • Membre Senior de l'Institut Universitaire de France (2005-2008) • Professeur au Collège de France depuis 2008 RESPONSABILITÉS ADMINISTRATIVES • Adjoint du Vice Président Recherche de l'Université (1994-1997) • Directeur de l'École Doctorale Chimie-Biologie de l'UJF (1995-1998) • Conseiller du Directeur de la Recherche, au MENRT (1999-2001) • Vice Président de la Commission de Spécialistes n° 32 de l'UFR de Chimie (1998-2000) puis Président (2001-2003) puis Vice-Président de la Commission de Spécialistes 31-32-33 (2004-2008) • Membre élu du Conseil Scientifique de l'UJF (1998-2006) • Membre de la Commission des Finances de l'UJF (2003-2006) • Membre nommé du Comité National de la Recherche Scientifique (section 16) (2004-2008) • Membre du Conseil d'Administration de l'Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP) (2004-2007) • Membre du Conseil Scientifique de l'ENS Cachan (2004-2007) • Membre du Conseil Scientifique du Centre Franco-Indien pour la Promotion de la Recherche Avancée (CEFIPRA) (2002-2005) • Président du Comité d'Evaluation du programme RIB de l'ANR (2005-2006) • Directeur de l'Institut des Métaux en Biologie de Grenoble (2003-2006) • Chef de l'Institut de recherches en technologies et sciences pour le vivant, DSV-CEA, Grenoble (2003-2008) • Directeur du Laboratoire de Chimie et Biochimie des Centres Rédox Biologiques (Unité Mixte de Recherches UJF-CNRS-CEA n° 5047) (1997-2006) • Directeur du Laboratoire de Chimie et Biologie des Métaux, Grenoble (Unité Mixte de Recherche UJF-CNRS-CEA n° 5249) (2007-2010) • Directeur de L'IFR 27 (UJF-CNRS-CEA-INSERM-INRA) (2003-2008) • Président du Conseil Scientifique du Fonds France-Berkeley (2008-2009) • Président du Conseil Scientifique de la Ville de Paris (2009-) • Membre du Comité d'Orientation Stratégique de VEOLIA-SARPi (2009-) • Membre du Conseil Scientifique du LEEM Recherche (2009-2010) • Membre du Conseil Scientifique de l'ENS Cachan (2010-) • Membre du Conseil d'Administration de l'IPGP (2010-2012) • Membre du Conseil de la Recherche de PSL (Paris-Sciences et Lettres) (2012-) • Secrétaire de l'Assemblée des Professeurs (Collège de France) (2012-) • Vice-Président de l'Association Franco-Suédoise pour la Recherche (2013-) DISTINCTIONS HONORIFIQUES • Membre Junior de l'Institut Universitaire de France (IUF) (1991-1996) • Prix POLICART-LACASSAGNE (Académie des Sciences) (1996) • Médaille d'Argent du CNRS (2004) • Membre Senior de l'Institut Universitaire de France (IUF) (2005-2008) • Membre de l'Académie des Sciences (2005). • Titulaire de la Chaire CV Raman de l'Académie des Sciences de l'Inde (Bangalore) (2009) • Chevalier de l'Ordre National du Mérite (2010) • Prix Achille Le Bel de la Société Chimique de France (2012)
Medium 22ce39fa1d061d12c52a40a9c1493639ea90783b
Algorithmes, machines et langages - Gérard Berry
Ancien élève de l’École polytechnique, ingénieur général du Corps des mines, membre de l’Académie des science, de l’Académie des technologies et de l’Academia Europaea, chercheur à l’École des mines de Paris et à l’INRIA de 1970 à 2000, Directeur scientifique d’Esterel Technologies de 2001 à 2009, Gérard Berry est actuellement chercheur à l’Institut National de Recherche en Informatique et Automatique (INRIA) et président de la commission d’évaluation de cet institut. Sa contribution scientifique concerne trois principaux sujets : le lambda calcul et la sémantique formelle des langages de programmation, la programmation parallèle et temps réel, et la conception assistée par ordinateur de circuits intégrés. Il est le créateur du langage de programmation Esterel.
Medium 86d708b0e94803785591547255d64f6db83470ba
Atomes et Rayonnement - Jean Dalibard
Né en 1958, Jean Dalibard est un ancien élève de l'École normale supérieure (1977-1981). Il a soutenu sa thèse de doctorat sous la direction de Claude Cohen-Tannoudji en 1986 et a été chercheur au CNRS jusqu'en 2012, date de son élection au Collège de France. Il effectue ses recherches au laboratoire Kastler Brossel. Il est également professeur à l'École polytechnique et il a dirigé l'école de physique des Houches de 2001 à 2006. Il a été chercheur invité au National Institute for Standards and Technology (USA), au Laboratoire Cavendish de l'Université de Cambridge (UK), et il a enseigné dans plusieurs universités étrangères. Les principaux travaux de Jean Dalibard portent sur la physique atomique et l'optique, et plus particulièrement sur la manipulation d'atomes par des champs électromagnétiques. Ce domaine de recherche est fondé sur le fait que des faisceaux laser aux caractéristiques bien choisies permettent de refroidir un gaz d'atomes ou de molécules. Les températures obtenues sont extrêmement basses, de l'ordre du millionième de degré au dessus du zéro absolu. Elles peuvent donner naissance à de nouveaux états de la matière dont le comportement, régi par la mécanique quantique, diffère fortement de celui des fluides ordinaires. Les études actuellement en cours dans l'équipe de Jean Dalibard visent à approfondir notre compréhension du comportement de la matière à très basse température. La ligne directrice est le développement d'une « ingénierie quantique » cherchant à reproduire avec les gaz d'atomes froids des situations que l'on rencontre dans d'autres domaines allant de la physique nucléaire à l'astrophysique, en passant par la science des matériaux ; en d'autres termes, ces gaz ultra-froids constituent des « simulateurs » avec lesquels on espère modéliser le comportement d'autres systèmes quantiques plus difficilement contrôlables. Principales distinctions Membre de l'Académie des Sciences (2004) Membre de European Academy of Sciences (2009) Visiting Fellow de Trinity College, Cambridge (2010) Membre de l'Academia Europaea (2011) Fellow de Optical Society of America (2012) Prix Gustave Ribaud de l'Académie des sciences (1987) Prix Mergier Bourdeix de l'Académie des sciences (1992) Prix Jean Ricard de la Société française de physique (2000) Médaille Blaise Pascal de l'European Academy of Sciences (2009) Prix des trois physiciens, Fondation de France (2010) Prix Davisson-Germer de l'American Physical Society (2012) Prix Max Born de l'American Optical Society (2012)
Medium ae3bb6cc7f0be644842a1d7ea9dfadf42dc0e5c6
Audioguide Hofburg de Vienne - French
Jusqu'en 1918, le vaste château situé au cœur de Vienne était le centre politique de la monarchie. Aujourd'hui, la Hofburg de Vienne continue à remplir cette même fonction pour l'Autriche démocratique. Dans le temps, l'empereur Joseph II y concevait son programme de réformes révolutionnaire, le Congrès de Vienne délibérait et dansait et l'empereur François-Joseph accordait ses audiences. Maintenant, ce château est la résidence du président fédéral, du ministre de la Chancellerie et des secrétaires d'Etat de la République. Cet extravagant complexe architectural aux formes asymétriques, qui comprend 19 cours et 18 ailes, abrite également de nombreuses institutions culturelles, de l'École d'équitation espagnole à la Bibliothèque nationale autrichienne. La Hofburg de Vienne est une destination particulièrement attrayante pour tous ceux qui désirent se replonger dans l'univers des Habsbourg. Un seul billet leur ouvre les portes de trois théâtres fascinants de l'Autriche impériale. Dans la Collection d'argenterie, de somptueux services de tables, des surtouts de jusqu'à 30 mètres de long et de la fine lingerie de table témoignent de la luxueuse magnificence de l'art de la table impérial. Le Musée Sisi présente les multiples facettes de la personnalité de l'impératrice Élisabeth. De nombreuses objets d'exposition, certains très personnels, offrent un aperçu passionnant du monde privé et officiel de l'impératrice Élisabeth. Nulle part ailleurs, le mythe Sisi est aussi vivant et dévoile aussi bien le côté mystérieux de cette femme exceptionnelle. La visite des Appartements impériaux livre aux visiteurs une vue sur la vie et l'univers du plus célèbre couple de monarques d'Autriche. Les 19 salles de travail, de séjour et de réception de l'empereur François-Joseph et de son épouse Sisi sont aménagées dans un grand souci d'authenticité historique. Leur relative modestie forme un charmant contraste avec le faste somptueux que l'on trouve dans la résidence d'été de Schönbrunn.
Medium 8063737c99891190ee532f9815b4943e01cc4e3a
Histoire de la philosophie médiévale - Alain de Libera
Né le 27 septembre 1948, certifié (1971) puis agrégé de philosophie (1972), après des études à la Sorbonne, Alain de Libera a d’abord enseigné la psychopédagogie à l’École normale d’instituteurs de Quimper (1972-1975). Entré au Centre national de la recherche scientifique en 1975, comme attaché puis chargé de recherche au Centre d’Études des religions du Livre, laboratoire de l’École pratique des hautes études associé au CNRS, il a été élu en 1985 directeur d’études à la Ve section (Sciences religieuses) de l’EPHE, à la direction d’études d’Histoire des théologies chrétiennes dans l’Occident médiéval, anciennement Histoire des doctrines et des dogmes (Etienne Gilson), puis Histoire des théologies médiévales (Paul Vignaux et René Roques). En 1997, il a été nommé professeur ordinaire, détaché à l’université de Genève, sur une chaire d’Histoire de la philosophie médiévale. Il a, en 2012, été élu sur le même intitulé, professeur au Collège de France. Alain de Libera a, auparavant, enseigné dans de nombreuses institutions. Chargé de cours à l’Université de Paris X-Nanterre, chargé d’enseignement à l’École normale supérieure Ulm-Sèvres, professeur associé à l’université de Padoue, plusieurs fois chargé de cours aux universités de Fribourg (Suisse) et de Neuchâtel, professeur associé à l’université de Lugano, professeur associé à l’université d’État de Rio de Janeiro, professeur invité aux universités de Moscou et de Saint-Pétersbourg (Collège franco-russe), il a été titulaire de la Chaire Francqui pour les étrangers (1993-1994, université de Liège), de la Chaire Cardinal-Mercier (1997, faculté de philosophie de l’université catholique de Louvain), de la Chaire Étienne Gilson (2000, Institut catholique de Paris), de la Chaire Perelmann (2010, Université libre de Bruxelles), de la Gastprofessur für französische Literatur und Kultur (2012, École Polytechnique Fédérale de Zürich). Il a dirigé plusieurs groupes de recherches en France et en Suisse, dont la RCP 800 du CNRS, Le néoplatonisme médiéval. Albert le Grand et son école (1985-1993), le GDR 0800 du CNRS, Histoire de la psychologie ancienne et médiévale (1993-1998), les projets FNS Signification et référence dans les « Sophismata » (Université de Genève, 2001-2005), Translatio Studiorum. La réception de la philosophie arabo-musulmane dans l’Occident médiéval latin (2003-2007) et Sémantique formelle et langage naturel au XIIIe siècle (2010-2012). Il a également codirigé le Grundriss der Geschichte der Philosophie : 12. Jahrhundert (Ueberweg) avec MM. R. Imbach, Paris IV-Sorbonne, Th. Ricklin, Ludwig-Maximilians-Universität, Munich et L. Cesalli, Unige, puis CNRS). Il a exercé divers mandats, dont ceux de membre de la commission de philosophie du Centre national du Livre (1988-1992), de membre du comité national du CNRS, membre du bureau, section 35 (1991-1995), de membre du Conseil national de coordination des sciences de l'homme et de la société (2001-2002), de vice-président de la Société internationale pour l’étude de la philosophie médiévale (2002-2012), et de membre de la commission de Philosophie, psychanalyse et sciences des religions du Centre national du Livre (2008-2010). Codirecteur de la collection Études de philosophie médiévale (J. Vrin), fondateur et directeur de la collection Sic et Non (J. Vrin), il a été codirecteur de la collection Des travaux aux Éditions du Seuil, est Editorial consultant de The New Synthese Historical Library et de Medioevo, membre du conseil scientifique du Bochumer philosophisches Jahrbuch für Antike und Mittelalter, membre du comité de rédaction des Archives d’histoire doctrinale et littéraire du Moyen Âge, du conseil de rédaction des Recherches de théologie et philo­sophie médiévales (Cologne-Leuven) et du comité de rédaction de Critique. Corresponding Fellow de la British Academy depuis 2012, il a reçu en 2013 le Doctorat honoris causa de l’université Laval (Québec). Il est chevalier de l’Ordre national du mérite (2004) et chevalier des Palmes académiques (2006). Philosophe et médiéviste, Alain de Libera, qui définit son travail comme une « archéologie philosophique », s’est principalement intéressé à l’histoire de la logique, de la philosophie du langage, de la métaphysique, de la philosophie de l’esprit et de la psychologie médiévales. Ses recherches et publications concernent, en logique, la théorie de la signification et de la référence, la théorie de l’abstraction, la sémantique des propositions, la théorie des états de choses, des propriétés, des universaux et des tropes ; en métaphysique, la théorie de l’analogie de l’être, la division et le système des catégories, la distinction de la substance et de l’accident, la théorie de la relation et des relatifs, la genèse et la structure du corpus métaphysique médiéval ; en philosophie de l’esprit et en psychologie, la tradition médiévale du De anima, l’union de l’âme et du corps (Mind/Body Problem), la distinction de l’esprit et de l’âme (Mind/Soul Problem), la question du sujet de la pensée, la théorie des espèces intentionnelles, la théorie des idées et de la représentation, la psychologie du sens commun et la critique de la psychologie scolastique, les sources médiévales de la théorie de l’intentionnalité, le rapport entre psychologie médiévale, psychologie moderne (Brentano) et phénoménologie (Heidegger). Traducteur et commentateur, Alain de Libera a traduit des œuvres de Thomas d’Aquin, Averroès et Maître Eckhart, et publié plusieurs ouvrages sur l’averroïsme latin et la mystique rhénane. Il a édité plusieurs textes fondamentaux de la logique du XIIIe siècle (Summulae dialectices, Sophismata).
résultat 31 - 36 sur 36 au total