Logo
Medium 7afeab0922965aebfe3306e230377ee0e4fc5f92

Talking Up Music Education

The NAMM Foundation
Reports and stories about the role of music education in schools and in the community!
Talking Up Music Education is a podcast from The NAMM Foundation hosted by Mary Luehrsen that celebrates music learning through conversations with artists, teachers and students, music business professionals, and thought leaders who are passionate about music education.
Medium 7b217520e0030fb13c567b8fe89a177ac0e01380
Conte sur l'univers des SCP
Bonjour à tous, Voici un format audio en podcast de nos vidéos Conte SCP. Disponible sur toute les platform de streaming. Nous vous proposons des SCP que nous vous lissions en conte, comme une histoire. Vous pouvez nous soutenir sur Tipeee : https://fr.tipeee.com/archives-fondation-scp Et sur Utip : https://utip.io/archivesfondationscp
Medium 34836df2a6071d452ff48c0f0bfce4d1413a952d
Veolia
Le Prix du Livre Environnement décerné par la fondation Veolia, vise à soutenir, encourager et promouvoir les écrivains et les maisons d’édition qui oeuvrent à sensibiliser les lecteurs aux enjeux écologiques.  En 2019, la fondation a nommé des auteurs dont voici les interviews :
Medium 753688e1ff2dc48347e9c2916cef995f5ecdaf02
Découvrez avec Rollon-le-marcheur et Lara -jeune aventurière- la Vallée de l'Epte et le traité de l'Epte qui - en 911 - fonda la Normandie et et l'Ile de France
A l'origine de la fondation de la Normandie et de l'Ile-de-France, le Traité de l'Epte, signé en 911 par Rollon le marcheur, célèbre Viking. Sur les pas de Lara, jeune archéologue aventurière, retrouvez notre podcast sur iTunes Music Store
Medium 5c8b0a892b3d87efe7930b616662a6ea6f44b78e
Histoire du monde indien - Gérard Fussman
The subject of the "chaire d'histoire du monde indien" is History of India and Greater India, India being the whole Indian subcontinent, including Pakistan etc., Greater India being the countries deeply influenced by Indian civilization lying outside the physical borders of the subcontinent. Actually, if G. Fussman limits himself most of the time to the ancient history of Northern India and the countries lying North of it (today Afghanistan and Uzbekistan), he made some inroads in the history of Indo-Moslem India and in the present languages of Pakistan and Afghanistan. Most of his papers and books are princeps publications of Indian inscriptions (Ashokan and Kushan), archaeological sites in Afghanistan and Pakistan, and linguistic studies of Indo-Aryan languages. Buddhism being the vehicle of the spread of Indian civilization in Central Asia, he is also very much interested in the history of Buddhism in Northern India, including its art. Les enseignements sont diffusés avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller
Medium 9b1bd746e302673ec1b12df9ca21b0b7ee04569d
Histoire de la Chine moderne - Pierre-Étienne Will
Les enseignements sont diffusés avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller
Medium 937496d9a9fb3cd284abe47ac30760176ad2479b
Judaïques FM - Trente minutes pour convaincre
Chaque dimanche, face à Gérard Akoun et Vladimir Spiro, un politique ou un essayiste tente de convaincre les auditeurs du bien-fondé de ses idées.
Medium 53375f7c29c01a7571573b31b1d916dc7de571f1
Epigraphie et histoire des cités grecques - Denis Knoepfler
Professor Denis Knoepfler Chair of Epigraphy and History of the Ancient Greek Cities Professor Denis Knoepfler is a distinguished scholar in the field of Greek inscriptions and ancient Greek history. The Professor’s lectures and seminaries are devoted particularly to Hellenistic history, institutions and cults of Athens, Euboia, Boiotian cities and Federal States. The research fields of his assistants are the history and the inscriptions of Mylasa, Labraunda and Sinuri (Damien Aubriet) and of Megara and Megarian colonies (Adrian Robu). Les enseignements sont diffusés avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller
Medium 5d185a408ebd898fd52dd298df4255fd2dadc21f

Ze big BOUM!

Bibou et keninette
L'avenir, c'est du passé !
Le podcast pré-apocalyptique qui ne te sauvera pas la vie mais qui te permettra d'en profiter à fond avant le 21 décembre 2012.
Medium 9368fc49ad83b873e5091f268e265a970219de44
Langues et religions indo-iraniennes - Jean Kellens
Les enseignements sont diffusés avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller
Medium 70e2c7c7d0491450d2ddc7d07bcb8bff3d651a30
Histoire moderne et contemporaine du politique - Pierre Rosanvallon
Dans sa leçon inaugurale au Collège de France, il a présenté ce qui faisait l’originalité de sa démarche : considérer l’histoire de la démocratie comme celle d’une expérience problématique. La démocratie, a-t-il souligné, constitue en effet le politique en un champ largement ouvert du fait même des tensions et des incertitudes qui la sous-tendent. "Parce qu’elle est fondatrice d’une expérience de liberté, l’histoire de la démocratie, a-t-il noté, n’est pas seulement celle d’une expérience contrariée ou d’une utopie trahie : en elle se sont enchevêtrées l’histoire d’un désenchantement et l’histoire d’une indétermination". Cette conception du politique a conduit Pierre Rosanvallon à faire d’une approche historique la condition de sa pleine saisie. Son ambition a ainsi été de penser la démocratie en reprenant le fil de son histoire. Tout en précisant qu’il ne s’agissait pas seulement de dire que la démocratie avait une histoire, mais qu’elle était plus radicalement une histoire. Une histoire conçue comme le laboratoire en activité de notre présent et pas seulement l’éclairage de son arrière-fond. Il a exposé les principes de cette approche dans Pour une histoire conceptuelle du politique (2003). Cette manière d’appréhender l’histoire pour en faire la matière d’une théorie politique permet de comprendre comment Pierre Rosanvallon lie son travail universitaire à une préoccupation constante pour les urgences du présent. Outre l’écriture de ses ouvrages, il n’a d’ailleurs cessé de multiplier ses engagements dans la cité en tentant d’éclairer l’actualité par les apports des sciences sociales. De 1982 à 1999, il a ainsi animé la Fondation Saint-Simon, un think thank réformateur qui a marqué l’époque par ses publications. En 2002, il a lancé La République des Idées, qui publie une collection éponyme aux éditions du Seuil et organise régulièrement de grands forums citoyens. Il a aussi lancé et rattaché directement à sa chaire le site laviedesidees.fr, une revue d’analyse et information sur le débat d’idées et la production intellectuelle, en France et à l’étranger. Les enseignements sont diffusés avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller
Medium 38d2d5bcad963e40a18f577a9b1955a0bf9542b7
Sociologie du travail créateur - Pierre-Michel Menger
Formé à la philosophie à l’École normale supérieure, puis à la sociologie à l’EHESS où j’ai fait mon doctorat sous la direction de Raymonde Moulin, j’ai commencé ma carrière de chercheur en 1978, comme attaché de recherche au CNRS, pour achever une thèse à la fondation Thiers, avant d’être recruté par le CNRS en 1981. J’y ai fait carrière jusqu’en mai 2013, puis j’ai rejoint le Collège de France. De 1993 à 2005, j’ai dirigé le Centre de Sociologie du travail et des arts (UMR EHESS CNRS). En 1994, j’ai été élu directeur d’études cumulant à l’EHESS, après y avoir enseigné les théories et les méthodes sociologiques depuis 1987. J’ai par ailleurs enseigné la sociologie de la consommation, des modes de vie et du travail pendant plusieurs années à l’IEP de Paris comme maître de conférence. Je suis en outre co-directeur de la Revue française de sociologie et membre du Conseil Scientifique de la Revue Économique. J’ai consacré mes premières recherches et publications à la sociologie de la création et de la consommation musicales. Les arts ne suscitèrent pas, dans les sciences sociales, un ensemble réellement cumulatif et novateur de recherches, sur le plan théorique et empirique, avant les années 1960, mais ils avaient intrigué Marx, Durkheim, Simmel, Weber ou Dewey. J’ai abordé la musique en sociologue des professions, des conflits esthétiques et des mouvements d’innovation radicale, et des déséquilibres créés par le double schisme esthétique entre répertoire patrimonial et modernité d’un côté, dynamique autonome des recherches savantes et effervescence des créations populaires mises en marché par les industries culturelles, de l’autre. Mon activité est devenue résolument pluridisciplinaire à la fin des années 1980, quand il m’a semblé fécond de rapprocher la sociologie de l’économie, du droit et de l’histoire pour chercher à renouveler l’analyse théorique et empirique du travail, des marchés et des modèles d’acteur dans les sciences sociales, notamment à partir de recherches sur des activités et des systèmes d’emploi qui exacerbent les paris sur l’innovation et déclenchent des inégalités de réussite considérables. Entre 1988 et 1995, j’ai dirigé, au CNRS, un Groupement de Recherche consacré à l’analyse comparée de la valeur artistique en sociologie et en économie. Avec les collègues impliqués, nous avons pris appui sur l’originalité que présentent les arts pour approfondir l’analyse des marchés, et celle des situations de travail et des comportements de consommation en faisant dialoguer sociologues, économistes et historiens. Depuis le milieu des années 1990, mes principales recherches empiriques ont porté sur les marchés du travail, notamment à travers des enquêtes et des analyses statistiques consacrées à l'étude des professions et du système d'emploi dans les arts du spectacle, sur les fragmentations du salariat, et, plus récemment, sur les carrières, les systèmes d’évaluation et la compétition professionnelle et scientifique dans l’enseignement supérieur et la recherche. J’ai proposé un modèle théorique d’analyse du travail dans un de mes ouvrages, Le travail créateur, dont la traduction paraît en 2014 chez Harvard University Press (en version abrégée) et chez Yilin Press en Chine.
Medium 03c641373d5bf5c9a16f1cdeab9355d62c7281b4
Atomes et Rayonnement - Jean Dalibard
Né en 1958, Jean Dalibard est un ancien élève de l'École normale supérieure (1977-1981). Il a soutenu sa thèse de doctorat sous la direction de Claude Cohen-Tannoudji en 1986 et a été chercheur au CNRS jusqu'en 2012, date de son élection au Collège de France. Il effectue ses recherches au laboratoire Kastler Brossel. Il est également professeur à l'École polytechnique et il a dirigé l'école de physique des Houches de 2001 à 2006. Il a été chercheur invité au National Institute for Standards and Technology (USA), au Laboratoire Cavendish de l'Université de Cambridge (UK), et il a enseigné dans plusieurs universités étrangères. Les principaux travaux de Jean Dalibard portent sur la physique atomique et l'optique, et plus particulièrement sur la manipulation d'atomes par des champs électromagnétiques. Ce domaine de recherche est fondé sur le fait que des faisceaux laser aux caractéristiques bien choisies permettent de refroidir un gaz d'atomes ou de molécules. Les températures obtenues sont extrêmement basses, de l'ordre du millionième de degré au dessus du zéro absolu. Elles peuvent donner naissance à de nouveaux états de la matière dont le comportement, régi par la mécanique quantique, diffère fortement de celui des fluides ordinaires. Les études actuellement en cours dans l'équipe de Jean Dalibard visent à approfondir notre compréhension du comportement de la matière à très basse température. La ligne directrice est le développement d'une « ingénierie quantique » cherchant à reproduire avec les gaz d'atomes froids des situations que l'on rencontre dans d'autres domaines allant de la physique nucléaire à l'astrophysique, en passant par la science des matériaux ; en d'autres termes, ces gaz ultra-froids constituent des « simulateurs » avec lesquels on espère modéliser le comportement d'autres systèmes quantiques plus difficilement contrôlables. Principales distinctions Membre de l'Académie des Sciences (2004) Membre de European Academy of Sciences (2009) Visiting Fellow de Trinity College, Cambridge (2010) Membre de l'Academia Europaea (2011) Fellow de Optical Society of America (2012) Prix Gustave Ribaud de l'Académie des sciences (1987) Prix Mergier Bourdeix de l'Académie des sciences (1992) Prix Jean Ricard de la Société française de physique (2000) Médaille Blaise Pascal de l'European Academy of Sciences (2009) Prix des trois physiciens, Fondation de France (2010) Prix Davisson-Germer de l'American Physical Society (2012) Prix Max Born de l'American Optical Society (2012)
Medium 251931ade944e18efa51a670c383842daf1d7dd6
Physique quantique - Serge Haroche
Né en 1944 à Casablanca, Serge Haroche a fait ses études à l'Ecole Normale Supérieure (ENS). Il a été chercheur au CNRS, Maître de Conférences à l'Ecole Polytechnique, Professeur à l'Université Paris VI et membre de l'Insitut de France. Il a enseigné pendant plusieurs années à l'Université de Yale, aux Etats-Unis et visité, comme chercheur ou professeur invité, plusieurs universités étrangères dont Stanford, Harvard, MIT et l'Université fédérale de Rio de Janeiro. Il a dirigé pendant cinq ans le département de Physique de l'ENS. Serge Haroche est un spécialiste de la physique atomique et de l'optique quantique. Il a développé dans les années 1970-80 des méthodes nouvelles de spectroscopie laser basées sur l'étude des battements quantiques et de la superradiance. Il s'est ensuite intéressé aux atomes de Rydberg. Il a montré que ces atomes, couplés à des cavités supraconductrices contenant quelques photons, constituent des systèmes idéaux pour tester les lois quantiques fondamentales et pour démontrer des opérations de logique quantique prometteuses pour le traitement de l'information. Nommé en 2001 professeur au Collège de France dans la chaire de Physique quantique, Serge Haroche dirige le groupe d'électrodynamique des systèmes simples au sein du laboratoire Kastler Brossel du Département de Physique de l'ENS. Les enseignements sont diffusés avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller
Medium 80c4384990e591ccda99814f12fdc4129f9db399
Paléontologie humaine - Michel Brunet
A la recherche du berceau de l’Humanité… En Afrique Sahelienne … De Toumaï (Tchad, 7 Ma), le plus ancien Hominidé connu, à l’émergence du genre Homo...Origine, Evolution, Paléobiogéographie et Paléoenvironnements. Nouveaux sites fossilifères et nouveaux spécimens ... nouveaux taxons (genres, espèces)...nouveaux paradigmes pour une nouvelle Histoire de la Famille Humaine... Searching for the cradle of Mankind… In Sahelian Africa… From Toumaï (Chad, 7 My), the earliest Hominid, to the emergence of the early Homo...Origin, Evolution, Paleobiogeography and Paleoenvironments. New fossil localities and new specimens ... new taxa (genus & species)...new paradigms for a new Story of the Human Family... Les enseignements sont diffusés avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller
résultat 1 - 15 sur 30 au total