Logo
Medium efa703916670a65e68fbcb8a40cfa7e45a1e1d13
Des aventures chevalresquement gratuites
Lanswag est un chevalier peu commun. On peut aussi dire que c'est un chevalier de merde, il lui arrive toujours des aventures plus débiles les unes que les autres. Mais il ne faut pas s'en faire, car il est accompagné de personnage tout aussi débiles que-lui !
Medium 59fd65da4027e4cea4352a413831a121fe30c5b1

L'histoire du soir

Ecureuil Bibliophile
résumer de textes médiévaux
Le principe de cette chronique est de raconter de bout en bout une histoire, un épisode, quelque chose.. extrait de la « littérature médiévale » (disons du Vème au XIIIème siècle) de toutes formes possibles (roman, poème, épopée…). Je souhaite simplement mettre en lumière cette profusion d’aventures tout à fait épiques et digne des meilleurs romans de Fantasy contemporains. Je vais donc me permettre de raconter la fin (bon en général le méchant meurt et le héros épouse la dame) afin de ne frustrer personne ! Désolée ! Cependant de nombreux épisodes ne sont pas racontés, les textes originaux conservent donc de belles surprises si vous avez envie d’y mettre le nez !
Medium 5542044375746bbdc872b03dfc10a0aaa60a84dd

1287 - Francie in Periculum

Zylann et Mathieu Quintin
Une saga mp3 médiévale se déroulant dans la France du XIIIe siècle.
1287 (douze cent quatre-vingt sept) est une saga d’histoire alternative (uchronie) suivant l’évolution de la situation dans une Europe de complots et de trahison, deux ans après le couronnement de Philippe IV dit “Le Bel”, le premier Roy de France à acquérir le titre du royaume de Navarre.
Medium 8915543403bf01a90f6bc12ffb3ae1062e728369

La Prophétie d'Almoria

Valkyria & Shinegan
Accompagnez une troupe d'éclopés dans cette fabuleuse épopée !
Notre histoire commence lorsque de terrifiants Démons entendent parler d'une Prophétie et décident d'envahir sans tarder Almoria... Pendant ce temps, dans le village de Kavavain, un jeune ménestrel tombe, au fond d'un tonneau, sur un cristal magique qui changera son destin...
Medium 0ad8c1d1e0e2fc4bf80371901a6547dd696860b2
Littératures de la France médiévale - Michel Zink
Le pluriel « littératures » veut signifier que la chaire de Littératures de la France médiévale étudie les trois littératures vivantes en France au Moyen Âge, celle en français, celle en langue d’oc et celle en latin. L’accent est mis sur les deux premières, ce qui signifie que les textes pris en considération vont de l’apparition de ces littératures (XIe – XIIe siècle) au XVe siècle. Ces textes, parfois étudiés en eux-mêmes, sont le plus souvent convoqués et rassemblés pour illustrer dans leur variété des questions relevant soit de la poétique proprement dite, soit de l’imprégnation de la littérature par la pensée et la sensibilité religieuses, orientation majeure des recherches du professeur. A côté de ses propres travaux, il anime, dans le cadre de la chaire, un programme de recherche sur la circulation des textes et les milieux littéraires au Moyen Âge et une équipe de recherche sur l’histoire de la philologie romane. Les enseignements sont diffusés avec le soutien de la Fondation Bettencourt Schueller
Medium 90c2054d9090d24807987016118bf98cfe125c50
Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècle - Patrick Boucheron
Patrick Boucheron est né en 1965, à Paris. Après des études secondaires au lycée Marcelin Berthelot (Saint-Maur-des-Fossés) puis au lycée Henri IV (Paris), il entre à l’École normale supérieure de Saint-Cloud en 1985 et obtient l’agrégation d’histoire en 1988. C’est sous la direction de Pierre Toubert qu’il soutient en 1994 à l’université de Paris 1 sa thèse de doctorat d’histoire médiévale, publiée quatre ans plus tard sous le titre Le pouvoir de bâtir. Urbanisme et politique édilitaire à Milan (XIVe-XVe siècles), Rome, École française de Rome, 1998 (Collection de l’EFR, 239). Maître de conférences en histoire médiévale à l’École normale supérieure de Fontenay-Saint-Cloud de 1994 à 1999, puis à l’université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne à partir de 1999, il fut membre junior de l’Institut universitaire de France de 2004 à 2009. En 2009, il soutient à l’université de Paris 1 une habilitation à diriger des recherches intitulée La trace et l’aura et est élu professeur d’histoire du Moyen Âge dans cette même université en 2012. Il est, depuis 2015, président du conseil scientifique de l’École française de Rome. Il a été élu la même année professeur au Collège de France sur la chaire « Histoire des pouvoirs en Europe occidentale, XIIIe-XVIe siècle ».
Medium e5b92eb7702474dcdb755c2b848a73191cd90cdd
Histoire de la philosophie médiévale - Alain de Libera
Né le 27 septembre 1948, certifié (1971) puis agrégé de philosophie (1972), après des études à la Sorbonne, Alain de Libera a d’abord enseigné la psychopédagogie à l’École normale d’instituteurs de Quimper (1972-1975). Entré au Centre national de la recherche scientifique en 1975, comme attaché puis chargé de recherche au Centre d’Études des religions du Livre, laboratoire de l’École pratique des hautes études associé au CNRS, il a été élu en 1985 directeur d’études à la Ve section (Sciences religieuses) de l’EPHE, à la direction d’études d’Histoire des théologies chrétiennes dans l’Occident médiéval, anciennement Histoire des doctrines et des dogmes (Etienne Gilson), puis Histoire des théologies médiévales (Paul Vignaux et René Roques). En 1997, il a été nommé professeur ordinaire, détaché à l’université de Genève, sur une chaire d’Histoire de la philosophie médiévale. Il a, en 2012, été élu sur le même intitulé, professeur au Collège de France. Alain de Libera a, auparavant, enseigné dans de nombreuses institutions. Chargé de cours à l’Université de Paris X-Nanterre, chargé d’enseignement à l’École normale supérieure Ulm-Sèvres, professeur associé à l’université de Padoue, plusieurs fois chargé de cours aux universités de Fribourg (Suisse) et de Neuchâtel, professeur associé à l’université de Lugano, professeur associé à l’université d’État de Rio de Janeiro, professeur invité aux universités de Moscou et de Saint-Pétersbourg (Collège franco-russe), il a été titulaire de la Chaire Francqui pour les étrangers (1993-1994, université de Liège), de la Chaire Cardinal-Mercier (1997, faculté de philosophie de l’université catholique de Louvain), de la Chaire Étienne Gilson (2000, Institut catholique de Paris), de la Chaire Perelmann (2010, Université libre de Bruxelles), de la Gastprofessur für französische Literatur und Kultur (2012, École Polytechnique Fédérale de Zürich). Il a dirigé plusieurs groupes de recherches en France et en Suisse, dont la RCP 800 du CNRS, Le néoplatonisme médiéval. Albert le Grand et son école (1985-1993), le GDR 0800 du CNRS, Histoire de la psychologie ancienne et médiévale (1993-1998), les projets FNS Signification et référence dans les « Sophismata » (Université de Genève, 2001-2005), Translatio Studiorum. La réception de la philosophie arabo-musulmane dans l’Occident médiéval latin (2003-2007) et Sémantique formelle et langage naturel au XIIIe siècle (2010-2012). Il a également codirigé le Grundriss der Geschichte der Philosophie : 12. Jahrhundert (Ueberweg) avec MM. R. Imbach, Paris IV-Sorbonne, Th. Ricklin, Ludwig-Maximilians-Universität, Munich et L. Cesalli, Unige, puis CNRS). Il a exercé divers mandats, dont ceux de membre de la commission de philosophie du Centre national du Livre (1988-1992), de membre du comité national du CNRS, membre du bureau, section 35 (1991-1995), de membre du Conseil national de coordination des sciences de l'homme et de la société (2001-2002), de vice-président de la Société internationale pour l’étude de la philosophie médiévale (2002-2012), et de membre de la commission de Philosophie, psychanalyse et sciences des religions du Centre national du Livre (2008-2010). Codirecteur de la collection Études de philosophie médiévale (J. Vrin), fondateur et directeur de la collection Sic et Non (J. Vrin), il a été codirecteur de la collection Des travaux aux Éditions du Seuil, est Editorial consultant de The New Synthese Historical Library et de Medioevo, membre du conseil scientifique du Bochumer philosophisches Jahrbuch für Antike und Mittelalter, membre du comité de rédaction des Archives d’histoire doctrinale et littéraire du Moyen Âge, du conseil de rédaction des Recherches de théologie et philo­sophie médiévales (Cologne-Leuven) et du comité de rédaction de Critique. Corresponding Fellow de la British Academy depuis 2012, il a reçu en 2013 le Doctorat honoris causa de l’université Laval (Québec). Il est chevalier de l’Ordre national du mérite (2004) et chevalier des Palmes académiques (2006). Philosophe et médiéviste, Alain de Libera, qui définit son travail comme une « archéologie philosophique », s’est principalement intéressé à l’histoire de la logique, de la philosophie du langage, de la métaphysique, de la philosophie de l’esprit et de la psychologie médiévales. Ses recherches et publications concernent, en logique, la théorie de la signification et de la référence, la théorie de l’abstraction, la sémantique des propositions, la théorie des états de choses, des propriétés, des universaux et des tropes ; en métaphysique, la théorie de l’analogie de l’être, la division et le système des catégories, la distinction de la substance et de l’accident, la théorie de la relation et des relatifs, la genèse et la structure du corpus métaphysique médiéval ; en philosophie de l’esprit et en psychologie, la tradition médiévale du De anima, l’union de l’âme et du corps (Mind/Body Problem), la distinction de l’esprit et de l’âme (Mind/Soul Problem), la question du sujet de la pensée, la théorie des espèces intentionnelles, la théorie des idées et de la représentation, la psychologie du sens commun et la critique de la psychologie scolastique, les sources médiévales de la théorie de l’intentionnalité, le rapport entre psychologie médiévale, psychologie moderne (Brentano) et phénoménologie (Heidegger). Traducteur et commentateur, Alain de Libera a traduit des œuvres de Thomas d’Aquin, Averroès et Maître Eckhart, et publié plusieurs ouvrages sur l’averroïsme latin et la mystique rhénane. Il a édité plusieurs textes fondamentaux de la logique du XIIIe siècle (Summulae dialectices, Sophismata).
tous les 7 résultat