Logo
Medium 638b861d8898bcfa6215025159a7e3ccdacf4cf2
Jardin, terrasse et compagnie
Maryse Friot, présidente de la société d’horticulture d’Indre et Loire répond aux questions jardin des auditeurs Rendez-vous sur l'application Radio France pour découvrir tous les autres épisodes.
Medium c7e9d83353308245ce6905535dc2baf4f05dbb56

En route vers les etoiles

Association Albireo78
L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt et l'astronomie à ceux qui se couchent tard.
L'association Albiréo78 est un club d'astronomie du sud des Yvelines (France). L'émission radio "En route vers les étoiles" est animée par Lionel Bourhis, président de l'association. Elle est diffusée chaque dimanche de 17H00 à 18H00 sur les ondes de la station RVE (103,7 FM) Cette émission contient toute l'actualité de l'univers, des étoiles et de l'astronomie. Elle est rediffusée chaque nuit du lundi au vendredi de 3h00 à 4h00.
Medium 1ab58abc8b2575e89e4351826f32a50cb0661f1f
Bernard, c'est Bernard Laponche, un grand spécialiste du nucléaire en France. Au cours d'un repas, il nous partage ses connaissances du sujet.
Parler du nucléaire n'est pas chose facile. C'est un sujet technique, politique, éthique et surtout passionné en France, pays le plus nucléarisé du monde. Heureusement j'ai la chance de pouvoir discuter fréquemment avec Bernard Laponche, qui est une encyclopédie vivante de la question nucléaire en France et dans le monde. Ce podcast vous propose de passer en revue des sujets d'actualité et de connaissance générale sur le nucléaire. Ce podcast est financé par Global Chance, association indépendante d'expertise sur les questions énergétiques et dont Bernard Laponche est le président. Je suis Mathieu Eisinger, réalisateur de films et animateur radio sur RFPP, intéressé par les questions énergétiques et agricoles. J'espère que vous sortirez plus conscient des enjeux actuels après avoir écouté ce podcast.
Medium a428ec9c2122c773a927e1ef4c3798463f42b2fe

Balado de l'AEQJ

Association des ecrivaines et ecrivains quebecois pour la jeunesse (AEQJ)
Rencontrez les écrivaines et écrivains québécois pour la jeunesse et découvrez leurs livres
La littérature jeunesse renferme bien des secrets et nous vous invitons à les découvrir... Amélie Bibeau, écrivaine pour la jeunesse et présidente de l'Association des écrivaines et écrivains québécois pour la jeunesse (AEQJ), rencontre deux écrivain.es par épisode pour présenter un de leur livre et discuter autours d'un thème lié à la littérature jeunesse. Découvrez des auteur.es passionnés et des livres passionnants!
Medium c861274827fd587c589e5686b0ad8ee383295fe1
Né le 6 novembre 1952 à Gruchet-le-Valasse (France, 76). 1972-1977 : Élève à l'École normale supérieure de la rue d'Ulm. 1975 : Agrégation d'Histoire. 1977-1981 : Membre de la Délégation archéologique française en Afghanistan (DAFA), avec résidence à Kabul (pensionnaire scientifique 1977-1978 ; directeur-adjoint 1978-1981). Participation aux fouilles archéologiques d'Aï Khanoum de 1975 à 1978. 1981 : Thèse de doctorat de 3e cycle en Archéologie (Paris I) : Les pratiques funéraires dans l'Asie centrale sédentaire de la conquête grecque à l'islamisation (version augmentée publiée en 1984 sous le même titre aux Éditions du CNRS, Paris). 1981-2013 : Chercheur au CNRS (directeur de recherches 1ère classe depuis 2005), équipe AOROC « Archéologie et philologie d'Orient et d'Occident » (CNRS / École normale supérieure). Depuis 1999, directeur d'études cumulant à l'École pratique des hautes études (section des Sciences religieuses, chaire « Religions du monde iranien ancient »). Profeseur au Collège de France depuis le 1er mai 2013, chaire « Histoire et culture de l'Asie centrale préislamique ». Depuis sa création en 1989, directeur de la Mission archéologique franco-ouzbèke de Sogdiane (MAFOUZ), qui fouille notamment le site de l'ancienne Samarkand. Plus d'informations Membre du bureau du Corpus Inscriptionum Iranicarum (Londres). Membre du Comité consultatif de l'Institute for the Study of the Ancient World (Université de New York). Président de la Société européenne pour l'étude des civilisations du Tibet et de l'Asie centrale. Membre correspondant de l'Istituto Italiano per l'Africa e l'Oriente (1994), de l'Académie des Inscriptions et Belles-Lettres (1997) ; Palmes académiques (chevalier, 2003 ; officier, 2010) ; Ordre national du Mérite (chevalier, 2012).
Medium 1a0ba4050b6e9ee98e88c88554be54944fd8b475
Né le 27 septembre 1956 à Carcassonne – Marié, 3 enfants Directeur du Laboratoire de Chimie des Processus Biologiques, Collège de France (FRE Collège de France-CNRS n° 3488) -- • École Normale Supérieure de l'Enseignement Technique, Cachan (1975-1980) • Agrégation de Sciences Physiques-option Chimie (1978) • Thèse de 3e Cycle-Université Paris VI (1981) • Thèse d'État-Université Paris VI (1984) • Stage post-doctoral- Institut Karolinska, Stockholm (1985-1986) • Assistant agrégé-ENS Ulm (1980-1981) • Attaché de Recherches au CNRS-ENS Ulm (1981-1985) • Chargé de recherche au CNRS-Université René descartes (Paris V) (1985-1988) • Professeur à l'Université Joseph Fourier (1988-2008) • Membre Junior de l'Institut Universitaire de France (1991-1996) • Membre Senior de l'Institut Universitaire de France (2005-2008) • Professeur au Collège de France depuis 2008 RESPONSABILITÉS ADMINISTRATIVES • Adjoint du Vice Président Recherche de l'Université (1994-1997) • Directeur de l'École Doctorale Chimie-Biologie de l'UJF (1995-1998) • Conseiller du Directeur de la Recherche, au MENRT (1999-2001) • Vice Président de la Commission de Spécialistes n° 32 de l'UFR de Chimie (1998-2000) puis Président (2001-2003) puis Vice-Président de la Commission de Spécialistes 31-32-33 (2004-2008) • Membre élu du Conseil Scientifique de l'UJF (1998-2006) • Membre de la Commission des Finances de l'UJF (2003-2006) • Membre nommé du Comité National de la Recherche Scientifique (section 16) (2004-2008) • Membre du Conseil d'Administration de l'Institut de Physique du Globe de Paris (IPGP) (2004-2007) • Membre du Conseil Scientifique de l'ENS Cachan (2004-2007) • Membre du Conseil Scientifique du Centre Franco-Indien pour la Promotion de la Recherche Avancée (CEFIPRA) (2002-2005) • Président du Comité d'Evaluation du programme RIB de l'ANR (2005-2006) • Directeur de l'Institut des Métaux en Biologie de Grenoble (2003-2006) • Chef de l'Institut de recherches en technologies et sciences pour le vivant, DSV-CEA, Grenoble (2003-2008) • Directeur du Laboratoire de Chimie et Biochimie des Centres Rédox Biologiques (Unité Mixte de Recherches UJF-CNRS-CEA n° 5047) (1997-2006) • Directeur du Laboratoire de Chimie et Biologie des Métaux, Grenoble (Unité Mixte de Recherche UJF-CNRS-CEA n° 5249) (2007-2010) • Directeur de L'IFR 27 (UJF-CNRS-CEA-INSERM-INRA) (2003-2008) • Président du Conseil Scientifique du Fonds France-Berkeley (2008-2009) • Président du Conseil Scientifique de la Ville de Paris (2009-) • Membre du Comité d'Orientation Stratégique de VEOLIA-SARPi (2009-) • Membre du Conseil Scientifique du LEEM Recherche (2009-2010) • Membre du Conseil Scientifique de l'ENS Cachan (2010-) • Membre du Conseil d'Administration de l'IPGP (2010-2012) • Membre du Conseil de la Recherche de PSL (Paris-Sciences et Lettres) (2012-) • Secrétaire de l'Assemblée des Professeurs (Collège de France) (2012-) • Vice-Président de l'Association Franco-Suédoise pour la Recherche (2013-) DISTINCTIONS HONORIFIQUES • Membre Junior de l'Institut Universitaire de France (IUF) (1991-1996) • Prix POLICART-LACASSAGNE (Académie des Sciences) (1996) • Médaille d'Argent du CNRS (2004) • Membre Senior de l'Institut Universitaire de France (IUF) (2005-2008) • Membre de l'Académie des Sciences (2005). • Titulaire de la Chaire CV Raman de l'Académie des Sciences de l'Inde (Bangalore) (2009) • Chevalier de l'Ordre National du Mérite (2010) • Prix Achille Le Bel de la Société Chimique de France (2012)
Medium 83b406a50f7e0a04dd2edc1720b95f10b4c4e6d8
La chaire s'intéresse à tous les aspects de la formation des structures dans l'Univers, à partir de l'instant initial du Big Bang, où l'Univers était très homogène. Au XXIe siècle, la cosmologie est devenue une science de précision, où le taux d'expansion de l'Univers, et son accélération sont connus, sa courbure nulle et son contenu en matière et énergie ont été mesurés avec précision. Pourtant, il n'y a que 5 % de matière ordinaire, et 95 % de secteur noir, dont 25 % de matière noire et 70 % d'énergie sombre. De nombreux modèles alternatifs viennent défier le modèle standard de matière noire froide, qui rencontre beaucoup de problèmes pour expliquer les galaxies. L'existence des galaxies n'a été établie qu'en 1926. Auparavant, les astronomes ne disposaient pas de bons indicateurs de distance, et confondaient les nuages de la Voie lactée, et les galaxies extérieures à la nôtre, tous appelés « nébuleuses ». L'expansion de l'Univers, et la loi de Hubble-Lemaître, n'a été établie que dans les années 1930. Aujourd'hui, l'Univers jusqu'aux limites de notre horizon observable a été exploré, il contient au moins deux mille milliards de galaxies. Les télescopes dans l'espace (Hubble, James-Webb, Euclid), ou au sol (VLT, ELT, ALMA, SKA) nous permettent de préciser de plus en plus la physique des galaxies, et d'établir la théorie de leur formation, de même que l'histoire cosmique de la formation d'étoiles. Les galaxies évoluent en symbiose avec leur trou noir supermassif, qui existe au centre de chaque bulbe de galaxie. Ce trou noir est alimenté par le gaz et les étoiles de la galaxie qui orbitent près du centre. Depuis quelques années, la détection des ondes gravitationnelles nous renseignent sur le taux de fusion des trous noirs, et des observations interférométriques à très haute résolution angulaire ont pu faire l'image de l'ombre de trous noirs supermassifs. Biographie Astrophysicienne à l'Observatoire de Paris, membre de l'Académie des sciences, Françoise Combes a été directrice adjointe du Laboratoire de physique de l'École normale supérieure (ENS) de 1985 à 1989. Elle a été présidente de la Société française d'astronomie et d'astrophysique (2002-2004) et a dirigé le Programme national galaxies du CNRS (2001-2008). Elle est éditrice de la revue européenne Astronomy & Astrophysics, depuis 2003. Ses activités de recherche sont consacrées à la formation et à l'évolution des galaxies, dans un contexte cosmologique. Par ses simulations numériques, elle a été la première à découvrir le mécanisme permettant de former des bulbes dans les galaxies spirales, par des résonances verticales des barres stellaires. Elle a également été pionnière dans les absorptions moléculaires devant des quasars éloignés, conduisant à des contraintes sur la variation des constantes fondamentales. Elle a reçu la médaille d'or 2020 du CNRS ainsi que le prix international Pour les Femmes et la Science L'Oréal-UNESCO 2021.
Medium 3c0281106f784ec0c377e63c20bcfff0f6595b95
Jean-Jacques Hublin est paléoanthropologue, auteur de nombreux travaux sur l'évolution des néandertaliens et sur les origines africaines des hommes modernes. Il a joué un rôle pionnier dans le développement de la paléoanthropologie virtuelle, qui fait largement appel aux techniques de l'imagerie médicale et industrielle et à l'informatique pour reconstituer et analyser les restes fossiles. Il s'est aussi intéressé à l'évolution des rythmes de croissance et au développement cérébral chez les hominidés ainsi qu'à l'histoire de sa discipline. Après une carrière de chercheur au Centre national de recherche scientifique, Jean-Jacques Hublin à été nommé professeur à l'université de Bordeaux 1 (1999). Il est depuis 2004 professeur à l'Institut Max Planck d'Anthropologie Evolutionnaire de Leipzig (Allemagne) où il a créé le Département d'Évolution humaine. Il a enseigné à l'Université de Californie à Berkeley (1992), à l'Université d'Harvard (1997) et à l'Université de Stanford (1999 et 2011). Depuis 2010, il dispense régulièrement des cours à l'Université de Leiden (Pays-Bas). En 2011, il a été choisi pour être le premier Président de la Société européenne pour l'étude de l'évolution humaine (ESHE) nouvellement fondée.
Medium 70ac536570992fa633b9a97e6c7ab59337e9527d
Une Fiction Sonore Originale par Apollo
2125, New London. Depuis presque 50 ans, la ville connaît un essor technologique fulgurant. Londres, maintenant New London, est la première ville volante de l'histoire de l'humanité. Et cet "envol" a pu être réalisé grâce au scientifique Carl Emmerick. Chose impressionnante et d'une raison inconnue, cet homme qui est maintenant le Président de la ville, est âgé de 142 ans. Certains le crois même immortel. Dans ce climat politique et scientifique plutôt paisible, vit Lorra Johnson. Simple étudiante, elle est pourtant à la tête d'un petit groupe de rebelles. Connaissant la vérité sur le Président et ses agissements néfastes, ils font tout leur possible pour dénicher des preuves, dans le but faire tomber l'homme immortel. Leur quête les mènera au plus profond d'eux-même et, étrangement, au delà de notre réalité...
Medium 80ef977cfb4bc66b5696db27d00873e40e1e5e1e

Network Evil 6

Cladall & Kwaam
Parodie de Resident Evil 6
Léon & Héléna assignés à la protection du président des États-Unis vont devoir survivre à une attaque bioterroriste qui va causer l’infection de toute une ville. Chris et Pims, membres du BSAA, luttent contre le bioterrorisme à travers le monde. Cherry est à la recherche de Jacques pour affronter le nouveau virus qui se répand dans le monde. Quant à Abba, on ne sait pas pour qui elle travaille et pourquoi elle est mêlée à tout ça.
Medium 0068179e5eb5192993acd2b72307f3921deaecae
Gilles Boeuf est professeur à l'université Pierre et Marie Curie (UPMC) et effectue ses travaux de recherche au sein de l'unité « Biologie intégrative des organismes marins » au Laboratoire Arago (Observatoire océanologique) à Banyuls-sur-Mer, dans les Pyrénées Orientales. Il est actuellement le président du Muséum national d'Histoire naturelle, à Paris. Après avoir passé vingt ans à l'IFREMER, il a été directeur durant six ans de l'Observatoire océanologique de Banyuls, puis pendant quatre ans de l'unité CNRS/UPMC Modèles en biologie cellulaire et évolutive. Il a été membre de nombreux conseils scientifiques et a siégé neuf ans au Comité national de la recherche scientifique (1991-2000). Il est aujourd'hui président du conseil scientifique d'Agropolis International à Montpellier, président de la Commission environnement de la Fondation de France, président du conseil scientifique du CIRAD, membre du Conseil scientifique du patrimoine naturel et de la biodiversité auprès du ministère de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie, membre du conseil d'administration de l'Agence des aires marines protégées et de l'Association Humanité et Biodiversité, membre du comité de perfectionnement du Centre scientifique de Monaco, membre du conseil scientifique de l'Association Good Planet, membre du Bureau de l'International Platform for Biodiversity and Ecological Services, président de l'Association de gestion de la Réserve naturelle de la Massane (Pyrénées Orientales). Il est membre de la Commission française pour l'Unesco, chevalier de la Légion d'honneur et de l'Ordre national du Mérite. Il a reçu en 2013 la Grande médaille Albert 1er de l'Institut océanographique de Monaco pour l'ensemble de sa carrière, dédiée aux océans. Universitaire, Gilles Boeuf a fait sa thèse à la station de biologie marine d'Arcachon. Il a ensuite travaillé à Brest comme chargé puis directeur de recherche pour le CNEXO puis l'IFREMER. Il est ensuite devenu professeur à l'UPMC et a été affecté à Banyuls où il poursuit encore une partie de ses activités d'enseignement et de recherche. Il a effectué plus de 100 missions à l'étranger, à destination d'une quarantaine de pays, et a séjourné plus de trois années au Chili. Spécialiste de physiologie environnementale et de biodiversité, il a longtemps travaillé sur la migration des poissons salmonidés et a abordé par des approches de physiologie expérimentale et d'endocrinologie divers mécanismes adaptatifs et évolutifs chez les animaux. Il s'est particulièrement intéressé aux mécanismes du développement, de la croissance et de l'adaptation chez les poissons. Il a beaucoup travaillé et écrit en matière de bases biologiques de l'aquaculture et de biodiversité, marine et continentale. Il est l'auteur de plus de 400 publications nationales et internationales (h-index à 33, près de 3 000 citations, moyenne > 27), participations à des Congrès et est fréquemment invité à l'étranger. Il a co-organisé avec Bernard Swynghedauw et Jean-François Toussaint, en octobre 2010, le colloque « L'Homme peut-il s'adapter à lui-même ? » au Muséum (conférences téléchargeables sur canal-insep.fr, livre paru chez Quae en novembre 2012) et, en novembre 2011, le colloque intitulé « La biodiversité et son évolution, limites de l'adaptabilité des systèmes » à la Fondation des Treilles, dans le Var. Il a co-organisé, avec le Commissariat général au développement durable, un colloque sur la bio-inspiration et le biomimétisme qui s'est tenu au Muséum le 10 décembre 2012. Il a animé le thème « Biodiversité » à la conférence environnementale du Conseil économique, social et environnemental en septembre 2012. Il a participé au colloque de l'Agence nationale de la recherche,« 8 ans de recherche sur l'environnement », en décembre 2012, au Collège de France. Enfin, il a prononcé une des conférences d'ouverture du colloque international du Conseil économique social et environnemental, « La haute mer, avenir de l'humanité », le 11 avril 2013. Gilles Boeuf donne de nombreuses conférences en France et à l'étranger (plus de 80 en 2013) au sujet de l'océan, de la biodiversité, de l'adaptation au milieu, du rôle de l'eau dans le vivant et des ressources vivantes marines. Il a été très impliqué dans les évènements de l'année internationale 2010, dédiée à la biodiversité, avec plus de 60 conférences comme l'ouverture du colloque de l'Unesco à Paris en janvier et l'ouverture de la semaine française de la biodiversité à Chamonix en mai, et a également fait de très nombreuses interventions en 2011, 2012 et 2013.
Medium 8249baa76d13186ef11c49263d156abfc0933f84
Ancien élève de l'École polytechnique, ingénieur général du Corps des mines, membre de l'Académie des science, de l'Académie des technologies et de l'Academia Europaea, chercheur à l'École des mines de Paris et à l'INRIA de 1970 à 2000, Directeur scientifique d'Esterel Technologies de 2001 à 2009, Gérard Berry est actuellement chercheur à l'Institut National de Recherche en Informatique et Automatique (INRIA) et président de la commission d'évaluation de cet institut. Sa contribution scientifique concerne trois principaux sujets : le lambda calcul et la sémantique formelle des langages de programmation, la programmation parallèle et temps réel, et la conception assistée par ordinateur de circuits intégrés. Il est le créateur du langage de programmation Esterel.
Medium e0cd11890f0d45066fff11d8bae472b70b96cce0

Valérie Plagnol

BFM Business
Tous les vendredis, retrouvez la chronique de Valérie Plagnol, présidente du cercle des épargnants à 6h25.
Medium 303d20bba35241c5daed6084916a3622a10b0a1b
Né le 27 septembre 1948, certifié (1971) puis agrégé de philosophie (1972), après des études à la Sorbonne, Alain de Libera a d'abord enseigné la psychopédagogie à l'École normale d'instituteurs de Quimper (1972-1975). Entré au Centre national de la recherche scientifique en 1975, comme attaché puis chargé de recherche au Centre d'Études des religions du Livre, laboratoire de l'École pratique des hautes études associé au CNRS, il a été élu en 1985 directeur d'études à la Ve section (Sciences religieuses) de l'EPHE, à la direction d'études d'Histoire des théologies chrétiennes dans l'Occident médiéval, anciennement Histoire des doctrines et des dogmes (Etienne Gilson), puis Histoire des théologies médiévales (Paul Vignaux et René Roques). En 1997, il a été nommé professeur ordinaire, détaché à l'université de Genève, sur une chaire d'Histoire de la philosophie médiévale. Il a, en 2012, été élu sur le même intitulé, professeur au Collège de France. Alain de Libera a, auparavant, enseigné dans de nombreuses institutions. Chargé de cours à l'Université de Paris X-Nanterre, chargé d'enseignement à l'École normale supérieure Ulm-Sèvres, professeur associé à l'université de Padoue, plusieurs fois chargé de cours aux universités de Fribourg (Suisse) et de Neuchâtel, professeur associé à l'université de Lugano, professeur associé à l'université d'État de Rio de Janeiro, professeur invité aux universités de Moscou et de Saint-Pétersbourg (Collège franco-russe), il a été titulaire de la Chaire Francqui pour les étrangers (1993-1994, université de Liège), de la Chaire Cardinal-Mercier (1997, faculté de philosophie de l'université catholique de Louvain), de la Chaire Étienne Gilson (2000, Institut catholique de Paris), de la Chaire Perelmann (2010, Université libre de Bruxelles), de la Gastprofessur für französische Literatur und Kultur (2012, École Polytechnique Fédérale de Zürich). Il a dirigé plusieurs groupes de recherches en France et en Suisse, dont la RCP 800 du CNRS, Le néoplatonisme médiéval. Albert le Grand et son école (1985-1993), le GDR 0800 du CNRS, Histoire de la psychologie ancienne et médiévale (1993-1998), les projets FNS Signification et référence dans les « Sophismata » (Université de Genève, 2001-2005), Translatio Studiorum. La réception de la philosophie arabo-musulmane dans l'Occident médiéval latin (2003-2007) et Sémantique formelle et langage naturel au XIIIe siècle (2010-2012). Il a également codirigé le Grundriss der Geschichte der Philosophie : 12. Jahrhundert (Ueberweg) avec MM. R. Imbach, Paris IV-Sorbonne, Th. Ricklin, Ludwig-Maximilians-Universität, Munich et L. Cesalli, Unige, puis CNRS). Il a exercé divers mandats, dont ceux de membre de la commission de philosophie du Centre national du Livre (1988-1992), de membre du comité national du CNRS, membre du bureau, section 35 (1991-1995), de membre du Conseil national de coordination des sciences de l'homme et de la société (2001-2002), de vice-président de la Société internationale pour l'étude de la philosophie médiévale (2002-2012), et de membre de la commission de Philosophie, psychanalyse et sciences des religions du Centre national du Livre (2008-2010). Codirecteur de la collection Études de philosophie médiévale (J. Vrin), fondateur et directeur de la collection Sic et Non (J. Vrin), il a été codirecteur de la collection Des travaux aux Éditions du Seuil, est Editorial consultant de The New Synthese Historical Library et de Medioevo, membre du conseil scientifique du Bochumer philosophisches Jahrbuch für Antike und Mittelalter, membre du comité de rédaction des Archives d'histoire doctrinale et littéraire du Moyen Âge, du conseil de rédaction des Recherches de théologie et philo­sophie médiévales (Cologne-Leuven) et du comité de rédaction de Critique. Corresponding Fellow de la British Academy depuis 2012, il a reçu en 2013 le Doctorat honoris causa de l'université Laval (Québec). Il est chevalier de l'Ordre national du mérite (2004) et chevalier des Palmes académiques (2006). Philosophe et médiéviste, Alain de Libera, qui définit son travail comme une « archéologie philosophique », s'est principalement intéressé à l'histoire de la logique, de la philosophie du langage, de la métaphysique, de la philosophie de l'esprit et de la psychologie médiévales. Ses recherches et publications concernent, en logique, la théorie de la signification et de la référence, la théorie de l'abstraction, la sémantique des propositions, la théorie des états de choses, des propriétés, des universaux et des tropes ; en métaphysique, la théorie de l'analogie de l'être, la division et le système des catégories, la distinction de la substance et de l'accident, la théorie de la relation et des relatifs, la genèse et la structure du corpus métaphysique médiéval ; en philosophie de l'esprit et en psychologie, la tradition médiévale du De anima, l'union de l'âme et du corps (Mind/Body Problem), la distinction de l'esprit et de l'âme (Mind/Soul Problem), la question du sujet de la pensée, la théorie des espèces intentionnelles, la théorie des idées et de la représentation, la psychologie du sens commun et la critique de la psychologie scolastique, les sources médiévales de la théorie de l'intentionnalité, le rapport entre psychologie médiévale, psychologie moderne (Brentano) et phénoménologie (Heidegger). Traducteur et commentateur, Alain de Libera a traduit des œuvres de Thomas d'Aquin, Averroès et Maître Eckhart, et publié plusieurs ouvrages sur l'averroïsme latin et la mystique rhénane. Il a édité plusieurs textes fondamentaux de la logique du XIIIe siècle (Summulae dialectices, Sophismata).
Medium 46d0dcfddb40b5f9e940a8a47611252c7b70dc1f

« Débattons ! »

Louis Hélaine
Les meilleurs orateurs de l'université de Lille s'affrontent.
Animée par Louis Hélaine entre décembre 2018 et mars 2019, « Débattons ! » est une émission de la webradio Com'On Air, en collaboration avec l'association de débat Révolte-Toi Lille. Elle a pour objectif d'ouvrir des réflexions sur des sujets variés avec les meilleurs orateurs de l'université de Lille. Louis De la Frégonnière, alors co-président de Révolte-Toi Lille, participe activement à l'élaboration de l'émission, du choix des sujets à la sélection active des débatteurs. À chaque épisode, deux orateurs s'affrontent sur un sujet durant 20 à 30 minutes environ.
résultats 1 - 15 sur 18 au total
Afin de préserver nos ressources serveurs, très solicitées par des robots, et pour garantir la meilleure expérience à nos utilisateur·ices, seule la première page de résultats est disponible.

Merci de vous connecter pour accéder aux résultats suivants.
Se connecter