Logo

Podcasts

Medium 53a37e7f65f675bdeadc158c2bf4731e0830d18e

Conférence de Matthieu Ricard, maître bouddiste

Matthieu Ricard et Musée de la civilisation
Conférence de Mathieu Ricard
Conférence de Mathieu Ricard présentée le 6 mars 2007 à la Chapelle du Musée de l'Amérique française ayant pour thème « De l'entraînement de l'esprit à la plasticité du cerveau - Les conditions intérieures d'un bonheur authentique » Chercheur en génétique cellulaire et disciple de François Jacob, Matthieu Ricard a embrassé le bouddhisme. Ordonné moine en 1978, il en est aujourd'hui l'un des spécialistes mondiaux. Il vit dans l'Himalaya depuis plus de trente ans auprès de grands maîtres spirituels. Interprète français du Dalaï-Lama, photographe, traducteur et éditeur de textes sacrés, il réside dans le monastère de Shéchèn, au Népal, où il se consacre à la vie monastique, à la préservation de la culture tibétaine et à des projets humanitaires au Tibet. La conférence disponible avec images nécessite le logicile iTunes.
Medium acf309b8f0e8201e55e7db590d3cca769ab6f955
Christine PETIT, Professeure de la chaire de « Génétique et physiologie cellulaire » La physiologie du système auditif, en particulier celle des premiers relais de traitement des signaux sonores, est assez bien comprise. En revanche, les mécanismes cellulaires et moléculaires qui la sous-tendent échappaient encore à toute caractérisation, au début des années 1990. L'approche génétique que le laboratoire du Professeure Christine Petit en proposa, a permis d'en initier le déchiffrage. Cette recherche adossée à l'identification des gènes dont l'atteinte est responsable de formes précoces de surdité chez l'homme, se développe sous la forme d'études multidisciplinaires. Elle éclaire les bases moléculaires de la formation et du fonctionnement de l'organe sensoriel auditif, notamment de ses cellules sensorielles ainsi que la pathogénie d'un vaste ensemble de surdités héréditaires du sujet jeune. Elle est aussi à l'origine de la découverte de nouvelles propriétés physiologiques du système auditif. L'objectif de la recherche s'est élargi depuis peu à l'élucidation de la pathogénie de la presbyacousie, surdité neurosensorielle liée à l'âge, et à une approche thérapeutique du syndrome Usher. Les cours de Christine PETIT portent sur le système auditif, son fonctionnement et ses dysfonctionnements. Ils s'adressent à un public intéressé par les neurosciences, la psychoacoustique, la musique et les troubles de la communication acoustique. Professor Christine PETIT is holding the chair of "Genetics and Cellular Physiology". Despite the amazing knowledge gathered on the physiology of the auditory system, especially at the peripheral level, the sensory organ and its innervation, the underlying molecular mechanisms, were escaping characterization. Then, on the grounds of the identification of the genes causative for the early onset forms of deafness in humans pioneered by Professor Christine Petit, her laboratory set off to decipher the cellular and molecular mechanisms of hearing, the way in which the auditory system develops and processes acoustic signals. Crossing the boundaries between medical and basic research fields, multidisciplinary analyses enable this laboratory to decipher the molecular physiology of the sensory organ (especially of auditory sensory cells), the pathogenesis of a large spectrum of inherited deafness forms and also to uncover new physiological properties of the auditory system. Today, its research encompasses additional objectives, such as in particular the treatment of Usher syndrome, using a gene-therapy approach of the retinal defects associated to congenital profound deafness and the elucidation of the pathogenesis of presbycusis, age-related sensorineural hearing loss, in the perspective of preventing and alleviating this very frequent communication disorder.
Medium 98e515a835861b49207aef7f3524fa63a80eb2e7
Né à Strasbourg en 1946. Docteur en médecine et Docteur es Sciences. Il a été professeur de génétique à la Faculté de Médecine de Strasbourg jusqu'à sa nomination au Collège de France, le 1er novembre 2003. Depuis septembre 2002, il est Directeur de l'Institut de Génétique et Biologie Moléculaire et Cellulaire de Strasbourg (IGBMC, U184/UMR 7104 de l'INSERM, CNRS, Université Louis Pasteur). Il dirige une équipe de recherche qui se consacre depuis 1982 à l'analyse de maladies génétiques. Son laboratoire a identifié une dizaine de gènes responsables, lorsqu'ils sont mutés, de maladies héréditaires affectant le système nerveux ou le muscle. En 1991, Jean-Louis Mandel et ses collaborateurs ont découvert un nouveau type de mutations, une expansion instable de répétitions trinucléotidiques, responsable du syndrome de retard mental avec X fragile, la cause la plus fréquente de retard mental familial. Les mutations instables se sont révélées par la suite être responsables de plus de 15 maladies neurologiques. dont elles expliquent les anomalies de transmission familiale. Le laboratoire de Jean-Louis Mandel a contribué de manière très importante à la mise en évidence du mécanisme d'expansion trinucléotidique dans d'autres pathologies (ataxies spino-cérébelleuses de type 2 et 7, ataxie de Friedreich), à la compréhension de l'évolution par étapes successives de ces mutations dans les populations humaines, et à la compréhension des mécanismes pathologiques induits par ces mutations (pour l'X fragile, la maladie de Huntington, et l'ataxie de Friedreich). Son laboratoire a également identifié les gènes, aux fonctions inattendues pour d'autres maladies neurologiques ou musculaires: l'adrénoleucodystrophie (une maladie démyélinisante très sévère), l'ataxie avec déficit en vitamine E (et découverte d'une fréquence élevée de cette maladie dans les populations d'Afrique du Nord),la myopathie myotubulaire (découverte d'une nouvelle famille de phosphatases, conservée dans tous les organismes eucaryotes, et démonstration de son implication dans le métabolisme des phosphoinositides), le syndrome de Coffin-Lowry.Il se consacre maintenant à l'analyse des mécanismes physiopathologiques de plusieurs de ces maladies à l'aide de modèles animaux ou cellulaires. Jean-Louis Mandel a également développé, pour le syndrome X fragile et pour plusieurs autres maladies, des tests pour le diagnostic et le conseil génétique. Il dirige un important laboratoire de diagnostic moléculaire de maladies génétiques au CHU de Strasbourg. Il est membre du conseil scientifique de plusieurs associations de malades et familles concernées par diverses maladies génétiques.
Pas d'autres résultats

Épisodes

Medium 8d48e93c3ae8161c6646a6f3390a396ac5bac9a5

Cancers : sur la piste épigénétique

podcast@radiofrance.com (Radio France)
Medium a40f0139818e5a2c6eff69af35aa91cfffceeb14

EPISODE 77 : LA PASTORALE (1975) LE COBAYE 2 : CYBERSPACE (Farhad Mann, 1996)

Issam et Chris, archiviste du cinéma, cinemarchiviste, chris-losttales
Medium 2ee59371e8ab556dfb6f63f1c144fc04548c0ef1
Medium a40f0139818e5a2c6eff69af35aa91cfffceeb14
Medium b76d3cf71c4b9f8e683cd3db387c57ec33543d45
Medium 53a37e7f65f675bdeadc158c2bf4731e0830d18e

01 Mot de bienvenue et présentation

Matthieu Ricard et Musée de la civilisation
Medium 53a37e7f65f675bdeadc158c2bf4731e0830d18e
Medium 53a37e7f65f675bdeadc158c2bf4731e0830d18e
Medium 53a37e7f65f675bdeadc158c2bf4731e0830d18e
Medium 53a37e7f65f675bdeadc158c2bf4731e0830d18e
Medium 53a37e7f65f675bdeadc158c2bf4731e0830d18e
Medium 53a37e7f65f675bdeadc158c2bf4731e0830d18e
Medium 53a37e7f65f675bdeadc158c2bf4731e0830d18e
Medium 53a37e7f65f675bdeadc158c2bf4731e0830d18e
Medium 3ffb886308375dfcf19e795ace09c4ca9e7b601f