De Mokonuts, on connaît les cookies photogéniques de Moko Hirayama ou le labné d’enfer saupoudré de zaatar d’Omar Koreitem. Mais ce que je voulais mettre en lumière aujourd’hui, au delà de leurs plats qui défilent sur Instagram, c’est surtout l'histoire d'un couple hyper charmant, généreux, attachant qui n’a pas voulu rentrer dans les cases, ce qui donne in fine l’une des cantines les plus singulières de Paris. J’adore tout chez eux, leur spontanéité, leur liberté, leur façon de recevoir, comme s’ils étaient chez eux, dans leur maison, et leur cuisine bien sûr.

Avec Moko et Omar, il a été question de ne plus travailler pour quelqu’un d’autre (4:58), de reconversion (8:42), de leur troisième rendez-vous amoureux (18:58), de mise à nu (25:33), d’intuition (34:18), de comfort food (36:09), d’âme (41:11), du pouvoir thérapeutique de la cuisine (45:16), de la difficulté de commencer la cuisine sur le tard (48:40), de vie de famille (51:53) et d’épinards au sésame (57:22). Bonne écoute !

Où goûter ce qu’ils ont dans la « poêle » : Mokonuts 5, rue Saint-Bernard 75011 Paris 09 80 81 82 85 (résa fortement conseillée !)

Où suivre Moko & Omar : https://www.facebook.com/mokonuts/ https://www.instagram.com/mokonutsbakery/

Si vous avez aimé, n'hésitez pas à me le dire en décernant beaucoup d'étoiles sur l'application qui vous a servi à écouter l'épisode !

Toutes les informations sur www.apoele-lepodcast.com

 


See acast.com/privacy for privacy and opt-out information.