Elle a l’art du geste et de la miniature et maîtrise la suspension en talons. Cécile Métral est fildefériste. Formée au Lido, elle rencontre sur son chemin un mini-fil dont elle tombe amoureuse, elle décide alors de l’associer à sa paire de chaussures fétiches…

Depuis, elle déroule des histoires tout en finesse et en fantaisie, au fil des notes de son piano, comme celle d’Amétiste son personnage qui aime les vieux trucs et jongle avec sa solitude. Elle nous a reçu dans sa caravane, nichée au milieu d’autres, là où elle concentre des morceaux de sa vie, des bouts de solitude, des ébauches de poèmes et des fils de souvenir. Son île, son île caravane, lieu de ressources et d’inspiration. Nous vous invitons à entrer dans son univers nostalgique et déjanté, expressif et audacieux, niché dans une poésie sensible  déclarant sa liberté sur tous les tons.  Pour (re)écouter l’émission c’est ici https://anatomiedelartdotcom.files.wordpress.com/2014/02/anatomiedelart_8.mp3

Les extraits lus choisis par Cécile sont : – Le Pèse-nerfs, Antonin Artaud, Ed.Gallimard/PoésiePrendre corps, Ghérasim Luca, Paralipomènes, Ed.José Corti
Entre courir et voler il n’y a qu’un pas Papa, Jacques Gamblin, Ed.Le Dilettante Les musiques sélectionnées par Cécile sont : – House of 1000 Corpses, Rob Zombie – Chocolate Jesus, Tom Waits – Kanong Krung, Teungjai Bunpraruksa ainsi qu’un morceau de Mendelsshon joué par Cécile et une composition qu’elle a créée.