"Aux grands hommes, la patrie reconnaissante". Cette phrase gravée au fronton du Panthéon, vous la connaissez sans doute. Mais que savez-vous de l’histoire de ce monument incontournable de la capitale ? Dans une interview exceptionnelle enregistrée au cœur de l’édifice, Virginie Girod et Barbara Wolffer, l’administratrice du Panthéon, retracent l’itinéraire mouvementé du temple de la République. Leur échange est également disponible en version vidéo ici

"Il faut vraiment connaître l'histoire du Panthéon pour comprendre cette juxtaposition de symbole à la fois religieux et évidemment très républicain" précise Barbara Wolffer. 

À l’origine, le Panthéon n’est pas destiné à être une nécropole nationale. C’est une église ! Louis XV, parti inspecter ses troupes à Metz en 1744, tombe malade et invoque la protection de Sainte-Geneviève. Guéri, "il promet aux moines génovéfains [ordre de Sainte-Geneviève, ndlr] de reconstruire leur église" raconte l’administratrice du Panthéon. 20 ans plus tard, la première pierre est posée. Le plan du Panthéon, en croix grecque, trahit la première vocation religieuse du monument.  

Les travaux s’achèvent alors que la Révolution française secoue le pays. L’église Sainte-Geneviève n’est pas encore consacrée et l’idée d’un culte rendu aux grands Hommes s’affirme. "La première idée de transformation de cette église en Panthéon, c'est le marquis de Villette qui la soumet. Il est à la recherche d'un lieu pour Voltaire, dont la dépouille est alors en terrain privé" retrace l’administratrice du Panthéon. Mais c'est à la suite de la mort de Mirabeau en 1791 que la jeune Assemblée Nationale décide d'affecter le lieu pour recevoir les cendres des grands Hommes. 

L’histoire ne s’arrête pas là. Au gré des changements de régimes politiques, le bâtiment va être plusieurs fois restitué à l'Église. Au total, le Panthéon a connu pas moins de cinq changements de statut au XIXe siècle. L’entrée de Victor Hugo en 1885 entérine définitivement le statut de nécropole nationale. Le Panthéon est devenu depuis "le lieu républicain par excellence". Il compte actuellement 83 occupants, dont seulement sept femmes. Avec ses 26 caveaux, jusqu’à 300 personnes peuvent théoriquement reposer au Panthéon ! 

Thèmes abordés : Panthéon, République, Révolution française, Église  

 

"Au cœur de l'histoire" est un podcast Europe 1 Studio

- Présentation : Virginie Girod 

- Production : Nathan Laporte et Caroline Garnier

- Réalisation : Julien Tharaud

- Composition de la musique originale : Julien Tharaud et Sébastien Guidis

- Rédaction et Diffusion : Nathan Laporte

- Communication : Marie Corpet

- Visuel : Sidonie Mangin

Découvrez l’abonnement "Au Coeur de l'Histoire +" et accédez à des heures de programmes, des archives inédites, des épisodes en avant-première et une sélection d'épisodes sur des grandes thématiques. Profitez de cette offre sur Apple Podcasts dès aujourd’hui !