Le maire écologiste de Bordeaux, Pierre Urmic, a fait sensation en annonçant,, dès sa prise de fonction à la tête de la neuvième commune de France, qu'il ne mettrait pas, je cite, "des arbres morts sur les places de sa ville. Vous vous souvenez", a-t-il insisté, "de cet arbre mort qu'on faisait venir tous les ans", fin de citation. Pour ceux qui conservent encore quelques doutes, Pierre Urmic parle bien du sapin de Noël. Ce fut la trame de la polémique de Noël de cet année, en France. C'était autre chose l'année dernière, ce sera fort probablement autre chose l'année prochaine, mais ce sera toujours ce qu'on peut vraiment appeler la polémique de Noël. Mais à la base de cette polémique se trouve un malentendu: Noël est-elle vraiment une fête chrétienne? L'empereur Aurélien, qui a porté cette date dans le calendrier romain, n'était-il pas un grand tourmenteur de chrétiens? Cette année, Au Crible de l'histoire est venu déposer la carte d'identité du Père Noël au pied de votre sapin, si vous en avez un!

Pour cet épisode, je me suis appuyé sur l'ouvrage d'Yves Modéran intitulé L'Empire romain tardif. 

L'extrait sonore est tiré de la série Kaamelott d'Alexandre Astier.

Support the show (https://www.facebook.com/histoireetactu/)