(Durée 00 : 50 : 04)

"Je ne suis pas au service des auteurs. Je suis au service des jeux" c'est exactement ce que disait Sébastien Célerin lorsqu'il parlait de son métier d'éditeur dans les micros de La Cellule. Selon lui, "Le Val possède un potentiel considérable" et il craint que mon éthique d'auteur indépendant ne lui fasse du tort. D'où cette question, volontairement provocatrice : suis-je nuisible à mon propre jeu ?

Avec Darky, Pierre et Karim, nous soulevons les problématiques de diffusion du Val, et de mes autres jeux, liées à mon indépendance et à mon éthique si étrange. Le Val gagne-t-il à être connu de tous ? Est-ce vraiment ce que je souhaite ? Et, si non, alors pourquoi chercher à le communiquer ? Pourquoi le transmettre ? Pourquoi faire tous ces podcasts ?
Portez-vous bien et surtout jouez bien !