En l’absence de contraception hormonale ou en complément d’autres techniques contraceptives, les produits spermicides aident à réduire le risque de grossesse. Ils se déclinent en différents formats, mais leur principe d’action est assez similaire.

Les catégories de produits spermicides

Les crèmes et les gels spermicides sont les produits les plus courants. Ils s’appliquent directement dans le vagin avant un rapport sexuel et contiennent des substances chimiques qui détruisent le sperme.

Les ovules ou comprimés spermicides se placent également dans le vagin avant la pénétration, où ils se dissolvent pour libérer le composé spermicide. Pour que la dissolution soit complète, il faut respecter un certain temps entre la pose et le rapport sexuel.

Les films spermicides se positionnent environ 15 minutes avant le rapport, et se dissolvent progressivement en trois heures. Les mousses spermicides, quant à elles, se déposent au moyen d’un applicateur dans le vagin. Leur effet est immédiat, mais ne dure qu’une heure.

Il existe aussi des préservatifs imprégnés de spermicide, qui combinent l’efficacité d’une barrière physique et l’action du produit spermicide.

Comment agissent les spermicides ?

La majorité des produits spermicides commercialisés contiennent une base inerte, souvent de la glycérine, et du nonoxynol-9. Ce tensioactif présent dans certains cosmétiques et produits de ménage détruit la membrane extérieure des spermatozoïdes, ce qui les inactive et les rend incapables de se déplacer du vagin vers l’utérus.

Les spermicides agissent aussi sur la mobilité des spermatozoïdes, dans le but d’empêcher les cellules survivantes d’atteindre l’ovule pour le féconder. D’autre part, les produits spermicides forment une barrière physique qui ajoute une distance entre les spermatozoïdes et l’ovule, réduisant ainsi les chances de conception.

Avantages et efficacité des spermicides

L’intérêt d’un spermicide est de procurer une contraception ponctuelle et sans hormone, qui peut convenir aux couples qui ne souhaitent ou ne peuvent pas utiliser d’autres méthodes. Cette méthode dispose d’une efficacité théorique de 82%. Cependant, pour assurer une contraception fiable, il est préférable de la combiner avec un préservatif ou une autre protection physique de type diaphragme. En effet, les erreurs d’usage et le non-respect des temps d’application indiqués réduisent considérablement leur efficacité réelle, qui tourne plutôt autour de 70%.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices