🎧🐦 “Moi, je n’avais aucune crainte au niveau de mon boulot : d’ailleurs je n'ai annoncé mon départ à aucun client. Au contraire, de façon très naturelle, j’ai assumé et leur ai montré à quel point tout peut continuer comme avant !”

Lors de mon entretien avec Elisa Gallois, l’auteur du compte @Etdieucréa, je lui ai demandé 3 conseils et 3 écueils à éviter pour les freelance qui veulent quitter Paris.Couteau suisse digital surtout en communication et stratégie digitale, Elisa peut travailler de n’importe où. Sa stratégie ? Ne l’annoncer à aucun client. Et elle explique très bien pourquoi !

💌🐦Ciao Paris lance une newsletter mensuelle pour suivre le départ de Valérie, la créatrice du podcast vers la région Toulousaine et des bons plans pour vous aider à quitter Paris :
👉🏼abonnez-vous par ici https://mailchi.mp/2d8bca430f33/ciao-paris

et pour trouver de l’aide dans votre démarche, rejoignez le groupe Facebook pour Quitter Paris et changer de vie, c’est par ici : https://www.facebook.com/groups/299240624589197

(1’00) Elisa fait le point sur son parcours, ses missions et ce qu’elle a mis en place avec ses clients pour leur montrer comment poursuivre sereinement et efficacement leur collaboration.

(3’30) 3 CONSEILS, BASÉS SUR L'EXPÉRIENCE D’ÉLISA

1/ Ne pas s’excuser de partir et montrer à quel point c’est simple d’être là (à Paris) et disponible.
S’excuser force l’inquiétude chez l’autre !
Elisa Gallois vit à Anglet, et rejoint Paris en 4h de TGV et parfois, c’est organisé la veille pour le lendemain !
Mais en s’organisant à l’avance, ça lui coûte 70€ l’aller-retour. et à Paris, elle trouve des petit Airbnb, vraiment pas cher.

2/ Trouver un moyen d’échanger avec d’autres personnes
Car être freelance, c’est travailler seul, donc trouver un coworking ou comme Elisa, diversifier son activité (elle dispense désormais des formations digitales) et organiser pour aller travailler une journée par semaine chez un client non loin de chez soi.

3/ Ne vous inquiétez pas pour la partie financière !
“A Paris, tu mets un pied dehors, tu as déjà sorti 20€. Ici, les plaisirs gratuits sont beaucoup plus nombreux !”

(7’26) 3 ÉCUEILS À ÉVITER POUR UN FREELANCE QUI VEUT QUITTER PARIS

1/ Avoir un dossier qui satisfasse un propriétaire
Pensez à prévoir un garant et éventuellement une caution bancaire (équivalent à plusieurs mois de loyer qui sera bloquée sur un compte).

2/ L’offre professionnelle et les tarifs n’ont rien de comparable à Paris

Elisa a adapté ses tarifs à ceux du marché local car, trouver des clients sur place, était important pour s’intégrer.

3/ Le lien social est moins évident à créer
On dit beaucoup des Parisiens qu’ils ne sont pas sympas mais j’ai trouvé que c’est plus facile d’y rencontrer du monde. “Quand tu arrives dans une petite ville de province, hors saison, ce n’est pas facile de rencontrer du monde… surtout dans ce contexte où tout le monde est masqué.”

🧡Si cet épisode vous a plu, dites-le pour nous soutenir : écrivez pourquoi sur dans un commentaire sur Apple Podcasts, Castbox ou votre appli d’écoute habituelle.

Vous le savez : LAISSEZ DES ⭐️⭐️⭐️⭐️⭐️ et rédigez un avis sur Ciao Paris : c'est ce qui nous aide le plus à faire connaître et à poursuivre l'aventure Ciao Paris.

🧡 SUIVEZ-NOUS : linktr.ee/ciaoparislepodcast

❤️🐦 Merci d’être là !

L'ÉQUIPE : Ce nouveau départ a été produit et réalisé par Valérie Bauhain. Chargée de production et d’édition : Mahalia Rouilly. Montage et mixage par Emmanuel Charret (Skol Prod).
Direction artistique et logo de Ciao Paris par Carole Debrix.
https://caroledebrix.tumblr.com/

Retrouvez-nous aussi sur Apple podcast : https://miniurl.be/r-37yt
Spotify : https://miniurl.be/r-3dlv
Soundcloud : https://miniurl.be/r-3dlw
Castbox : https://miniurl.be/r-3dlx