Pour souligner le déconfinement effectif ou imminent, j'ai eu envie d'imaginer une fiction pour penser le monde d'après avec un angle philanthropique. Comme dans toute fiction, il y a des raccourcis et simplifications par rapport à la complexité réelle de la vie. Mais simplifier ne veut pas dire minimiser le potentiel de certaines pistes ;)

Toujours est-il que fiction ou pas, l'essentiel sera de redistribuer les rôles pour que les citoyens que nous sommes ne soient pas relégués au statut de figurants dans la nouvelle histoire qui est en train de s'écrire. Espérons qu'elle ne sera pas du réchauffé car il nous reste à peine une décennie pour atteindre les objectifs de développement durable fixés par les Nations Unies afin d'assurer la paix et la prospérité pour les peuples et la planète. La société civile semble prête pour le changement. La société politicienne l'est-elle ?