Dans ce podcast, la team évoque ces jeux qu’on attend parfois avec fébrilité et qui se révèlent tout à fait décevant. D’où l’idée saugrenue d’utiliser cette locution latine de post-coitum ludio tristis à notre sauce.