Dans cette 8e case du calendrier de l’avent, on apprend qu’un euro, c’est le prix de notre survie dans le pays du feu alimentaire. Allez, à demain ?