Aux élections du 2 novembre prochain, 54 % des intentions de vote  sont celles de libéraux, 18 % celles de socialistes.
Mais cela fait des lustres qu’aux Etats-Unis  il n’y a que 20 % de socialistes pour 40 % de libéraux, le reste se disant “indépendants”..
L’électorat ne cesse de voter contre le socialisme mais ne cesse d’être trompé par les démocrates,  et trahi par les républicains,  qui se font régulièrement battre chaque fois qu’ils glissent vers le centre.
Le coup d’État contre le système de santé a été voté à coups de mensonges et de pots-de-vin,  sans que quiconque  puisse seulement le lire avant.  Plus de 60% de l’opinion  souhaite son abrogation.
Et toute la classe parlante se ligue pour ridiculiser et réduire au silence ceux qui constatent que jamais le soi-disant “Président” n’a donné aucune preuve légalement recevable de son identité.

Références : Angelo Codevilla : America’s ruling class and the Perils of Revolution ; Rush Limbaugh ; Mark Levin ; Conservatives4PalinHillbuzz ; ObamaReleaseYour Records