La grande démission n’a pas encore dit son dernier mot. La pénurie de main-d'œuvre fait encore la une des journaux de façon hebdomadaire, sinon quotidienne. Le taux de chômage au Québec est sous la barre du 4% en ce moment. Pas facile pour les entreprises. 

En fait, plusieurs organisations commencent à comprendre que de penser marginalement autrement ne sera peut-être pas la solution court-terme qu’elles auraient voulu. 

Peut-être, finalement, qu’il faut faire les choses complètement différemment. Et cette semaine, on va voir l’une de ces solutions qui sortent de l'ordinaire : les entreprises qui appartiennent à leurs employés.

Support the show