La frustration pour un chargé de projet d’être imputable pour des décisions auxquelles il n’a pas participé et un travail qu’il ne fait pas lui-même, elle est légitime. 

La frustration d’aller chercher une permission pour agir sur un probleme, mais que le probleme a eu le temps de changer avant de recevoir le go, elle est légitime. 

La frustration de tenter d’innover ou d’explorer des possibilités, mais se faire bloquer parce qu’un gestionnaire intermédiaire ne veut pas risquer de se faire blâmer pour un échec ou “une perte de temps”, elle est légitime. 

La frustration de voir des équipes ou même des départements moribonds qui n’apportent plus vraiment de valeur à l'organisme, elle est légitime. 

Ces frustrations ont des causes communes pouvant pertinent être abordés de front par une approche de décentralisation avec laquelle les entités peuvent agir rapidement, immédiatement, de façon autonome. 

C'est le sujet du Podcast aujourd'hui : La podularité, quand décentralisation, responsabilité, imputabilité, autorité sont au service d'équipes autonomes. 

Support the show