Issu d'une famille mordue de rugby, Pierre arpente dans un premier temps la pelouse du stade de Cazères sur Garonne. Partant poursuivre des études scientifiques sur Toulouse afin de devenir pharmacien à l'instar de son père, il est recruté par le Stade Toulousain en équipes jeunes. Barré par la forte concurrence à son poste, il file à Albi avec ses copains, dans l'espoir de concilier au mieux ses études et le sport.

Jugé pas assez bon pour atteindre le rugby professionnel, il atterrit finalement en Fédérale 1 du coté de Castanet où il passera 3 saisons, puis à Blagnac pour 3 autres années, exerçant en parallèle son métier de pharmacien.

C'est en 2018, à l’âge de 28 ans, que sa vie bascule lorsque son entraineur à Blagnac, la grande figure toulousaine Christophe Deylaud, le recommande aux Rouges et Noirs pour palier la blessure d'Antoine Dupont.

Profitant du temps de jeu qu'il parvient à grapiller, il remporte le Bouclier de Brennus, 10 mois seulement après avoir foulé ses premières pelouses de Top 14.

Ultra simple et très lucide, il a parfaitement su saisir l'opportunité qui se présentait à lui et il profite à fond de chaque instant de cette parenthèse enchantée. Il se régale actuellement en Pro D2 du coté de Vannes, un club plein d'ambitions.

J'ai passé un super moment avec Pierre, toujours le sourire aux lèvres et heureux de vivre. Avec son air de pas y toucher, c'est un véritable modèle de ténacité et de détermination qui a réussi à se tracer un parcours aussi magnifique qu'improbable.

🙏 Si ce podcast vous plait, n’hésitez pas à le noter 5/5 sur Apple Podcast, à laisser un commentaire sympa et à le partager autour de vous.

👉 Pour soutenir La Cravate via un don, ça se passe sur Tipeee où sur Ko-Fi