Ali est issu d’un joli mélange entre Algérie, Bretagne et Antilles. Les ateliers et accompagnements qu’il propose, offrent un métissage culturel et spirituel que je trouve assez fascinant. D'autant plus qu’à travers ce mélange, il poursuit le but d’amener vers un seul point, le centre du centre, l’essence même de tout.  

Dans la 1ere partie de son interview, Ali nous conte son incroyable cheminement pour aller au-delà de ses blessures jusqu'à devenir lui-même thérapeute. Alors, comment parvient-on à se construire lorsqu’on a été abandonné par son père et sa mère, que l’on souffre régulièrement de dépression, et même de paranoïa ?  

Pour certains troubles sévères, la transe et les plantes médecine, peuvent être une voie de guérison particulièrement efficaces. Nous parlerons donc de chamanisme, de respiration holotropique et de psychédéliques. Attention, cette voie n’est pas adaptée à tout le monde, et il est nécessaire d’être bien accompagné. Ali nous rappellera aujourd’hui les dangers encourus et les bonnes pratiques.  

Mais surtout, à travers sa quête de guérison et de l’Eternel, Ali nous embarque dans une véritable épopée sur différents continents, nous orientant grâce aux indices disséminés ici et là ! Oui, car les détails que nous offre Ali révèlent les innombrables synchronicités qui l’ont guidés.   

Je vous propose d’écouter cet épisode en prêtant attention aux livres, aux rencontres et aux événements qui se recoupent dans l'histoire de mon invité et qui lui indiquent le chemin à prendre. Et ensuite, il s’agira de porter la même attention aux jolis hasards qui se présentent dans votre quotidien à vous. 😉  

(Vous trouverez les citations inspirantes de l'épisode plus bas)

~~~

Les sources citées dans l'épisode dans l'ordre chronologique : 

  • Les livres de Carlos Castaneda
  • Le livre "A la recherche de soi" de Stanislav Grof
  • Le chaman Don Francisco Montes
  • Le livre "Ainsi parle l'esprit de la plante" du gestaltiste Jean-Marie Delacroix
  • Le médecin Jacques Mabit fondateur du centre Takiwasi dédié à la guérison par les plantes autochtones
  • Le livre "Iboga invisible et guérison" de l'ethnopsychiatre Marion Laval-Jeantet
  • L'enseignante spirituelle indienne Amma
  • Le poète perse Roumi/Rûmî "Je ne suis ni musulman ni juif ni chrétien, ma religion c'est l'amour"
  • "La ilaha illa Allâh" : le mantra fondamental du soufisme

~~~

Vous voulez en savoir plus sur mon invité ? 

https://www.facebook.com/aachemoun/

ali.alex.achemoun@gmail.com

~~~

Vous avez apprécié cet épisode? Vous souhaitez me soutenir? 

❤️ Abonnez-vous sur la plateforme de podcast de votre choix, mettez des commentaires, des likes, des étoiles, des bonnes notes, parlez-en autour de vous, partagez pour que d'autres puissent le découvrir à leur tour !  ⭐🙏

❤️ Si vous souhaitez me soutenir financièrement, il est possible de me faire un don sur mon compte tipeee https://fr.tipeee.com/le-vent-dun-nouveau-monde-podcast/  ⭐🙏

~~~

Contactez-moi si vous avez des questions, des remarques, des idées ! Je serais ravie de vous lire : leventdunnouveaumonde@gmail.com

~~~

Cet épisode est pour moi très riche en enseignements. Je vous les partage à l'aide de quelques citations (citées dans l'ordre chronologique) :

  • «Tous les thérapeutes en général ont une enfance difficile»
  • «Les traditions animistes travaillent avec des esprits»
  • «Il n'y avait pas le monde profane et le monde sacré, tout était sacré»
  • «J'ai pu bénéficier des rites de passages»
  • «La transmission des contes : l'enfant, par son imaginaire, fait un chemin intérieur pour se construire, dans une perspective de réalisation de soi»
  • «Il faut tout un village pour élever un enfant»
  • «J'ai épousé l'islam à 17 ans»
  • «L'islam est arrivé par le soufisme»
  • «Le soufisme s'est bien adapté avec l'animisme : c'est une rencontre» «On trouve bcp de voies mystiques au Maroc qui sont le fruit de cette rencontre»
  • «On ne peux partager que ce que l'on est»
  • «Quand on écoute vraiment son cœur, le cœur de l'univers nous soutient et on est naturellement porté»
  • «J'étais à côté de mes pompes»
  • «Je commençais à faire des rêves lucides, des sorties de corps, à vivre une expansion de conscience»
  • «Je vivais des expériences chamaniques rien qu'en lisant»
  • «Je suis passé de l'hyperstructure à la déstructure. La thérapie va me restructurer»
  • «Je voyais la mort partout»
  • «Avec une intention thérapeutique pour se rencontrer soi-même et encadré par un chaman avec une intention noble, prendre de l'ayahuasca permet de faire un travail énorme de libération et de restructuration»
  • «Avant cette expérience je n'aurais jamais imaginé thérapeute»
  • «Dans cette vie parallèle, j'ai vécu cette mort»
  • «Le premier sens de l'initiation est de rencontrer sa Lumière, de rencontrer qui l'on est»
  • «Pour moi, l'élan du soufisme est né en Amazonie»
  • «A cette époque, tout ce qui ressemblait à la tradition musulmane j'en voulais pas»
  • «Je voulais un maitre»
  • «Un soufi qui se met dans une case n'est pas un soufi»

~~~

Crédits 🎵 

Merci à l'artiste Elemotho de m'avoir donné l'autorisation d'utiliser la musique du début de sa magnifique chanson « Beautiful world » (https://www.facebook.com/Elemotho/ ) 

Soutenez-nous sur Tipeee !