Spielberg est un génie, mais Spielberg n’est pas à l’abri d’un mauvais film lorsqu’il s’attaque aux drames historiques, comme c’est le cas avec "Pentagon Papers". Et pourtant, pari réussi pour cette hallucinante reconstitution du processus de publication par le Washington Post de documents confidentiels, preuve que l’administration Nixon mentait au peuple américain en pariant sur une victoire improbable dans la guerre du Vietnam. La parution de l’information fut à l’époque décidé par Katharine Graham, patronne du Post (Meryl Streep), et le rédacteur en chef du journal, Ben Bradlee (Tom Hanks). Sans tomber dans le pathos moralisateur ou dans le film à thèse, Spielberg met brillamment en scène des joutes verbales, morales et politiques où le mouvement de la caméra signifie le dialogue, où le dialogue est filmé comme une scène d’action. En mettant indirectement en lumière les mutations de la presse depuis les années 70, "Pentagon Papers" est aussi un film qui parle de l’Amérique d’aujourd’hui en envoyant un signal aux générations actuelles : réfléchissons à l’importance des médias dans l’Amérique de Trump.

Podcast animé par Thomas Rozec avec Stéphane Moïssakis et Julien Dupuy.

RÉFÉRENCES CITÉES DANS L’ÉMISSION

Pentagon Papers (Steven Spielberg, 2018), Munich (Steven Spielberg, 2005), Spotlight (Tom McCarthy, 2015), Minority Report (Steven Spielberg, 2002), Basic (John McTiernan, 2003), Le Pont des Espions (Steven Spielberg, 2015), Amistad (Steven Spielberg, 1997), JFK (Oliver Stone, 1991), Louis C.K., Pamela Adlon, Louie (Louis C.K., FX, 2010 - 2015), Lucky Louie (Louis C.K., HBO, 2006), De Palma (Jake Paltrow & Noah Baumbach, 2015).

RECOMMANDATIONS ET COUPS DE COEUR

LA RECO DE STEPHANE MOÏSSAKIS : JFK d’Oliver Stone (1991), et la série TV FX “Better Things” de Pamela Adlon, produite par Louis CK.

LA RECO DE JULIEN DUPUY : le bonus de la réédition de “Rencontre du 3e type” sortie en octobre 2017, où l’on voit Spielberg tourner d’autres films pendant le tournage. Plongée intéressante dans les archives personnelles du réalisateur.

CRÉDITS

Enregistré le 17 janvier 2018 à La REcyclerie (83 boulevard Ornano, Paris 18ème). Production : Binge Audio. Direction de production : Joël Ronez. Chargée de production et d’édition : Camille Regache. Direction générale : Gabrielle Boeri-Charles. Moyens techniques : Binge Audio. Réalisation : Jules Krot. Générique : "Soupir Articulé", Abstrackt Keal Agram (Tanguy Destable et Lionel Pierres). NoCiné est une production du réseau Binge Audio www.binge.audio.

POUR ASSISTER AUX ENREGISTREMENTS

Pour assister à notre prochain enregistrement en public à L'Antenne Paris, rendez-vous sur notre page bingeaudio.eventbrite.com